SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Les Royaumes Engloutis 1 : Les fils de la marée

"Les Royaumes Engloutis 1 : Les fils de la marée" de Roke & Elias

8/10

- Je suis un démon, humain. Si c’est une collaboration que tu cherches, tu l’auras... le prix est toujours le même ... ton âme. Tu es intéressé ?

La formation de Jorel de Larsa est celle de chevalier. Mais l’empire d’Elnar a interdit les écoles martiales comme l’ordre de la chevalerie de Larsa. La seule option qu’il lui reste est de devenir chasseur de primes sous les ordres de l’ancien officier impérial Nord Golan, rejoignant ainsi Siori aux-yeux-verts (une Elfe bannie à la suite de son amour avec un démon) et Keron un guerrier masqué (qui serait âgé de plus de mille ans).
Sa première mission est de secourir Lord Senseron. Lui et sa famille viennent d’être capturés par une alliance incongrue de pirates et de démons. Curieusement l’Empire ne cherche pas à récupérer Senseron mais à l’éliminer et de cela Nord Golan ne veut pas en entendre parler.
C’est pour cela que Jorel se retrouve en train d’infiltrer le repaire des pirates en compagnie de Siori (experte en mensonges et dans l’art de faire tourner les têtes de la gente masculine). Cette dernière ayant pris la direction des opérations :
- D’habitude, il n’y a pas beaucoup de gardes du côté de la terre ferme.
- Et pourquoi ?
- Ils laissent la forêt aux indigènes : ils sont anthropophages et dévoreurs de têtes.

Il semblerait que pour Jorel il soit trop tard pour changer de vocation.
Roke (1) nous présente une histoire d’héroïc-fantasy n’ayant rien de classique. L’arrière-plan du contexte religieux s’avère vite déterminant dans l’établissement de l’intrigue. De son côté Elias excelle à surprendre le lecteur. D’une case à l’autre la situation se renverse. On croyait deux membes de l’équipage d’un navire accoudés à une simple rembarde, en fait ils se situent à une hauteur vertigineuse. Au cours d’un combat un coup de lame est donné. Raté ? Non à la case suivante la moitié du corps de l’adversaire s’effondre (il vient d’être coupé en deux).
Dans l’histoire comme dans le dessin la réalité s’avère souvent trompeuse.

(1) Les fugitifs de l’ombre (Paquet)
(2) Naüja (Vents d’Ouest)

Damien Dhondt

Scénario : Roke, Dessin : Elias, Couleurs : Oliva _ Les Royaumes Engloutis tome 1 : Les fils de la marée _Traduction : Hélène Remaud _ Paquet (août 2005) _ Inédit, grand format, couleurs, 48 pages, 12 euros



Retour au sommaire