SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  A - F -  Death tunnel
"Death tunnel "
de Philip Adrian Booth
 

Avec Steffany Huckaby, Annie Burgstede, Kristin Novak
Gaumont Columbia TriStar Home Vidéo

Les petits films d’horreur inédits qui sortent directement en DVD recèlent parfois de vrais bijoux. Récemment, « L’écorché » rentrait parfaitement dans cette catégorie, avec son minuscule budget de 70.000 dollars, et prochainement, on aura « Satan’s little helper ». Parfois, d’autres bénéficient d’un « buzz » plutôt flatteur qui fait saliver. Et quand arrive enfin le moment de découvrir la perle rare, hé bien, comment dire... Ce n’est pas le même enthousiasme qu’un « Ecorché » quoi !
Il y a un siècle, le sanatorium de Waverly Hills fut réquisitionné pour recueillir les malades atteint d’une épidémie mortelle et foudroyante baptisée « peste blanche ». Plus de 60.000 malades périrent en peu de mois (c’est véridique tout ça). Aujourd’hui, cinq jeunes filles doivent survivre à un bizutage bien débile : passer une nuit dans cet établissement aujourd’hui déserté et abandonné, chacune à un étage. Mais les esprits hantant Waverly Hills n’apprécient guère qu’on vienne troubler leur repos.
Bon, l’énorme défaut du film, c’est une réalisation tellement chaotique que parachève un montage épileptique. Déjà, le scénario tout en étant d’une redoutable simplicité arrive à compliquer tellement les choses qu’on ne sait plus qui est qui et où est qui. Le bordel total. « Death tunnel » serait donc à oublier ? Ben non, parce qu’en même temps, il y a une ambiance d’enfer dans cet endroit magnifiée par une photographie superbe. C’est simple, ça n’a pas couté cher, de l’ordre de trente fois moins cher que « Silent Hill » et pourtant, le résultat vaut largement plus que le film de Gans sur ce plan-là. Rien que pour ça, et pour quelques tout petits passages de flippe, « Death Tunnel » mérite plus qu’un coup d’œil. Et à la fin, on pourrait même se surprendre à bien l’aimer. Mais encore un où on n’était pas loin d’un bon petit film d’horreur épouvante qui aurait pu marquer les annales. Si vous voulez, il vaut mieux voir dix fois « Death Tunnel » qu’une fois « Boogeyman » ou le remake de « Fog ». En plus de ça, les bonus recèlent un making-of assez sympa, qui n’est pas le long reportage fait plus tard par les frères Booth (alors eux, les looks qu’ils se paient : cheveux longs, chapeaux de cow-boys, santiags, etc... !) sur l’historique de cet établissement qui à lui seul met le trouillomètre à zéro ! Dommage, parce que là, sans hésitation, « Death Tunnel » était à posséder. Alors que là, ce sera plus pour les fans du film, c’est tout !

Film : 4/10
DVD : 5/10 : copie magnifique, format d’origine 1.78, image 16/9ème compatible 4/3 - Bonus : making-of, photos de... Morts, bandes-annonces d’autres films.

St. THIELLEMENT



Retour au sommaire