SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  A - F -  Fragile
"Fragile"
de Jaume Balaguero

Avec Calista Flockhart, Richard Roxburgh, Yasmin Murphy.
Studio Canal Vidéo

Voici l’évènement du 13ème Festival du Film Fantastique de Gerardmer, celui qui méritait amplement de remporter le Grand Prix tant il est parfait (il ne récolta « que » 4 autres Prix !), celui qui confirme le talent d’un des meilleurs cinéastes du genre qui rentre ici dans la Cour des Grands, bref voici « Fragile ».

Amy (Calista Flockhart, parfaite) est une jeune infirmière qui suite à un drame personnel, vient de s’isoler sur l’île de Wight pour aller travailler à l’hôpital d’enfants de Mercy Falls. Mais de terrifiants phénomènes frappent depuis peu les jeunes malades et Amy va se rapprocher d’une d’entre eux, Maggie, qui lui révèle que tout cela est l’œuvre de la « Mechanic Girl ». Sceptique, Amy va bientôt croire en l’inconcevable et tenter de sauver le plus d’enfants avant que le pire n’arrive.

De nouveau, Balaguero traite de l’enfance innocente et pervertie, mais via une approche différente. Car c’est surtout au travers de ses autres personnages et surtout de Maggie, la petite fille atteinte d’une maladie incurable, que son film prend une dimension unique, magnifique, où l’émotion dévoilée se révèle bien plus riche que la terreur qui l’accompagne. Bien sûr que l’on a peur à « Fragile », ne serait-ce que par le simple fait de voir des enfants blessés victimes d’un monstrueux fantôme, mais il faut avouer que l’ultime et magnifique séquence finale entre la vie et la mort donne toute sa puissance au film. Autant la révélation de la « Mechanic Girl » vous fera grimper aux rideaux, autant Maggie vous arrachera des larmes comme vous n’en avez jamais versé à un film d’épouvante. C’est ce qui fait l’originalité et la force de « Fragile ». Maintenant, sa carrière un peu sabordée mérite d’exploser en DVD même si les bonus ici présents font vraiment dans le simple mais heureusement efficace. Qu’importe, sachez simplement que vous verrez là un chef-d’œuvre.

Note : 10/10
DVD : 6/10 (copie magnifique, format d’origine 1.85, image 16/9ème compatible 4/3) - Bonus (vostf) : making of ; scènes coupées.

Stéphane THIELLEMENT



Retour au sommaire