SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Canardo 5 : L’Amerzone

"Canardo 5 : L’Amerzone" de Sokal

9/10

- Ca y est ! Je sens mon âme qui s’ouvre à la spiritualité... merde !

Caramba ! Le pouvoir vient de changer de mains en Amerzone. Aussitôt la population carcérale est amnistiée en masse (il faut bien laisser de la place pour les suivants). Parmi les graciés se trouve Valembois un aventurier européen quelque peu vieillissant et que sa famille voudrait bien récupérer (ainsi qu’un magot qu’il aurait accumulé en Amerzone). Ceci explique la présence de Canardo le privé désabusé qui pour l’occasion traîne son spleen dans la jungle.
Un malencontreux incident avec les autorités locales fait que Canardo et Valembois doivent se résoudre à s’éloigner au plus vite de toute civilisation. Valembois n’a d’ailleurs aucune intention de quitter l’Amerzone, mais de partir en quête des mythiques grands Oiseaux Blancs.
Croisant sur leur route Clara (femme fatale de service et personnage récurrent), ils font connaissance avec un autre personnage appellée à faire de nombres apparitions dans la série, en la personne de Carmen à l’époque adolescente et qui manifeste déjà quelques légères tendances homicides. C’est elle qui explique que les Oiseaux Blançs ne sont que des histoires pour faire dormir les enfants. Mais la quête est lancée. Or il semble qu’elle soit vouée à l’échec. Mais...est-ce que ce sont les nuages qui cachent le soleil ?
En Amerzone (jeu de mot entre Amazonie, zone & amertume), alors que l’ex-révolutionnaire Valembois recherche le merveilleux et la mort, Canardo lui ne souhaite que repartir vers le glauque des bas-fonds et vers la vie. Et au milieu de tout cela il y a Carmen appelée à devenir une tueuse révolutionnaire, une idéaliste en quête d’absolu et dont la trajectoire va passer par le glauque.
Quant aux mystérieux Oiseaux Blancs ils sont appelés à devenir le sujet du jeu vidéo Amerzone
(1) premier jeu vidéo de Sokal (Sybéria, Syberia 2, Paradise). Les Oiseaux Blancs continuent à faire rêver.

(1) Edité par Casterman et Microïds, il obtint le prix Pixel-Ina (catégorie jeu) au festival Imagina 99

Damien Dhondt

Scénario, Dessin & Couleurs : Sokal _ Une enquête de l’inspecteur Canardo, tome 5 : L’Amerzone _ Casterman, collection Ligne rouge (juin 2006) _ Réédition, grand format, couleurs, 48p. 5 euros (prix découverte)



Retour au sommaire