SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Reset

"Reset" de Tetsuya Tsusui

8/10

Votre vie est un échec appuyez sur "Reset"

Le suicide est un élément presque classique de la vie moderne. Cependant quand ils prennent de l’ampleur il y a un problème. Mais quand cela se déroule dans un quartier bien défini cela devient extrêmement suspect.
Confrontées à cette énigme, trois personnes mènent l’enquête : une femme au foyer dont le mari vient de se suicider, un professeur qu’une rumeur accuse du suicide d’un de ses élèves et un
hacker particulièrement habile.
En fait les suicidés avaient comme point de commun de jouer à "Dystopia", un jeu virtuel extrêmement réaliste. Les avatars reproduisent exactement les joueurs alors que le monde du jeu est leur quartier rigoureusement reproduit. Ce monde virtuel est extrêmement proche du réel, sauf qu’on y trouve des armes en quantité. En effet quel peut être l’intérêt quand on se retrouve dans un monde extrêmement connu ? C’est simple : massacrer ses voisins en toute impunité. On y trouve également des comportements assez originaux comme celui des membres de l’amicale de saut à l’élastique...sans élastique (contrairement aux histoires classiques de monde virtuel les morts ne se concrétisent pas dans le réel). Cela n’explique pas les suicides se déroulant dans la réalité. Mais ce monde n’est-il pas trop réel ?
Ce manga appartient au domaine de la science-fiction mais Tetsuya Tsusui a l’habitude de placer ses intrigues (1) dans un contexte familier. Une démarche intéressante : le monde connu est des plus inquiétant quand des éléments viennent le perturber.

(1) cf. "Reset" et "Manhole" chez Ki-oon

Damien Dhondt

Auteur : Tetsuya Tsusui _ Reset _ Ki-oon (juin 2006 ) _ Inédit, poche, sens de lecture japonais, 242 pages dont deux pages couleurs, 7,50 euros

Voir du même auteur : Duds Hunt et Manhole



Retour au sommaire