SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  M - R -  Population 436
"Population 436 "
de Michelle McLaren

Avec Jeremy Sisto, Charlotte Sullivan, Fred Durst, David Fox
Gaumont Columbia TriStar Home Vidéo
Inédit

Une très bonne surprise d’un inédit réalisé... cette année ! En plus, ni un téléfilm, ni un « direct-to-vidéo » mais bel et bien une série B produite par un petit studio et qui surprend vraiment agréablement. Bien faite, bien interprétée, intriguant, inquiétant, « Population 436 » méritait mieux que cette carrière anonyme lancée via le support DVD. Lequel lui permet d’être découvert, voir défendu par ceux qui apprécieront cet étrange voyage au pays de la peur.
Agent du recensement, Steve Kady (Jeremy Sisto, l’amant malheureux de « May », et aussi une des premières victimes des cannibales de « Détour mortel », excellent acteur au demeurant) peine à trouver le petit village de Rockwell Falls. Quand enfin il y arrive, les deux pneus de sa voiture explosent dans un nid de poule. Le shérif le dépanne, l’emmène au village et lui fait découvrir ce qu’il appelle « un havre de paix d’où on ne veut plus partir ». Steve est accueilli chaleureusement par la population qui se limite à 436 individus depuis plus d’un siècle. Approfondissant son investigation, Steve va découvrir une réalité proche du cauchemar et de laquelle à priori on ne le laissera pas s’évader. Quand bien même il pourrait, la justice divine sévirait.
Un endroit paumé, renforcé par la vue aérienne de la route qui y mène, dans lequel se déroulent d’étranges us et coutumes. Paranoïa ou véritable enclave hors du temps en plein 21ème siècle ? Le mystère est dans l’ensemble bien entretenu et la vérité, même si on s’en doute, fait froid dans le dos. Une séquence est à ce titre assez percutante : le « couronnement » de la reine de la Kermesse du village. En même temps, tout est savamment dosé, étudié et réalisé pour ménager un suspense et une sourde terreur qu’on sent enfler vers l’ultime révélation. Venant de la télévision, la réalisatrice Michelle McLaren utilise son expérience sur bien des séries fantastiques (entre autres « X-Files ») pour nous plonger dans un univers si proche de nous et si sournoisement inquiétant. Bon, ce n’est pas le choc de l’année, mais vu sa modestie, le professionnalisme de l’entreprise est tout à son honneur pour faire de cet inédit une petite révélation du moment qu’il serait dommage d’ignorer. Le plus drôle, c’est qu’il ya une fin alternative qui rationalise tout ça via la paranoïa, alors que la fin conservée dans le film, plonge ce dernier complètement dans le Fantastique. Non, sérieusement, un petit film à découvrir d’urgence.

Note : 6/10
DVD : 2/10 : copie excellente, format d’origine 1.78, image 16/9ème compatible 4/3 - Bonus : fin alternative, bandes-annonces d’autres titres (mais aucune de « Population 436 » !).

St. THIELLEMENT



Retour au sommaire