SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  A - F -  Course contre l’enfer (Race with the devil)
"Course contre l’enfer (Race with the devil)"
de Jack Starett

Avec Warren Oates, Peter Fonda, R.G. Armstrong
FPE Vidéo

L’avantage du DVD, c’est de voir ressortir même chez les grands éditeurs (en l’occurrence, ici la Fox) certains de leurs « petits » films d’antan. Et dans le lot, certaines séries B qu’on croyait perdues à jamais, comme ce fut le cas pour « The car » (« Enfer mécanique ») chez Universal il y a peu. Aujourd’hui, on (re)découvre ce « Course contre l’enfer » à l’aube d’un remake mis en chantier cette année. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’à l’instar de « La colline a des yeux », voici un film à qui un remake ne peut pas faire de mal. Deux couples partent en camping-car pour quelques jours dans la campagne profonde du Texas. Un soir, après avoir pris « à travers champs » et s’être installés au bord d’une rivière, les deux hommes (Peter Fonda et Warren Oates, pas n’importe qui quand même pour un film d’un tel calibre) voient un groupe de satanistes sacrifier une jeune fille. S’enfuyant en étant poursuivis par certains des plus rapides de ces suppôts de Satan, ils s’adressent au shérif local qui ne les croit qu’à moitié. Voulant à tout prix poursuivre leur voyage, ils vont se retrouver chassés à mort par les membres nombreux du culte interdit.

Franchement, il n’y a pas de quoi se relever la nuit. Si on excepte le sabbat plutôt bien amené et surprenant, quelques cascades impressionnantes (entre autres, un mec qui heurte de plein fouet un pont alors qu’il est sur le toit du véhicule, surprenant !), et un final brutal par sa sécheresse désespérée, le film manque singulièrement de nervosité et de sauvagerie. Bénéficiant d’un climax relativement inquiétant quant à faire passer tous les autochtones pour des tarés en puissance liés au satanisme (ce qui rappelle fortement « Rosemary’s baby »), l’ensemble ne dépasse jamais le statut de petite série B certes intéressante mais manquant de hargne (au vu du sujet) et d’action. On pourra dire que c’est ce qui en accentue son réalisme avant de se rendre compte que le réalisme d’un groupe de neuneus en robe noire où à poil en train de danser en pleine nuit sans vérifier auparavant qu’il n’y a personne aux alentours (un camping-car, ça se voit quand même !) est resté au placard, ce qui ramène au point de départ. Bref, il y a de bonnes idées, mais mal exploitées pour en tirer un « survival » intense et réaliste. Ce que réussira peut-être son remake. En attendant, à découvrir par curiosité mais c’est tout.

Note : 3/10
DVD : 1/10 : copie bonne, format d’origine 2.35, image 16/9ème compatible 4/3 - Bonus : nada.

St. THIELLEMENT



Retour au sommaire