SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  A - F -  BLUE THUNDER
"BLUE THUNDER "
de John Badham

Catalogue # 10888
Un DVD-9
Widescreen Edition, Anamorphique Widescreen
Date sortie DVD : 04/04/06
Photographie principale : Panavision aspect ratio 2.39.1
Mesure du DVD Anamorphique : 2.35
Mesure du DVD Letterbox : 2.35
Débit audio DTS : pas de piste
Débit audio : 448
Langues : Anglais 5.1 dolby digital, français 2.0 dolby surround, portugais 1.0 mono
Sous titres : Anglais, français, portugais et espagnol

Image : .........................4
Son : dolby....................3

L’image : On voit immédiatement une remasterisation du film en DVD grâce à ce nouveau transfert. Les images sont dans l’ensemble détaillées et précises. Le seul problème sur ce transfert est la balance des noirs qui en affecte le contraste et qui pourtant est bien meilleure que le précédent pressage. C’est donc les noirs qui manquent vraiment de profondeur surtout dès les premières 20 minutes ou toute l’action se situe de nuit en hélicoptère. Les couleurs « chair » poussent légèrement vers le marron, mais les couleurs sont tout de même satisfaisantes dans l’ensemble. C’est donc un transfert correct mais dont les noirs restent problématiques. Maintenant n’oublions pas que le film date de 1983 et qu’il fut tourné en "anamorphique", ce qui est comme je l’ai déjà expliqué dans de précédentes critiques DVD, est extrêmement difficiles à transférer dans les meilleures conditions. Un bon 4/5 qui ravira les fans d’aviations, d’hélicoptères et surtout du vétéran Roy Scheider.

Le son : Ce re-mixage s’avère excellent au niveau des enceintes frontales avec une excellente définition et de très bons effets. Cependant les arrières sont presque totalement ignorés durant toute la présentation ce qui s’avère très décevant surtout dans les combats aériens et, quand ceux-ci sont utilisés, ils le sont à un niveau extrêmement bas. Le caisson de basse est quant à lui surtout utilisé pour la rotation de hélices, et ces basses sont elles mêmes très souvent mal réglées et quelque peu hors spectrum. On sent que ce film date de 1983, le seul atout majeur est l’excellence des dialogues qui sont eux extrêmement bien enregistrés. 3/5

Suppléments :
- Commentaires audio du réalisateur John Badham, du monteur Frank Moriss et du superviseur de la camera assisté par ordinateur Hoyt Yeatman
- 8 minutes de documentaire sur la construction du "blue thunder"
- 44 minutes divisées en 3 parties sur la production
- Un documentaire promotionnel de 8 minutes datant de 1983
- 3 galeries de story-boards
- la bande annonce originale
- Des previews.

Marc Sessego et Andrée Cormier



Retour au sommaire