SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  A - F -  AN UNFINISHED LIFE
"AN UNFINISHED LIFE "
de Lasse Hallstrom

Miramax Home Entertainment
Catalogue # 39669
Un DVD-9
Widescreen Edition, Anamorphique Widescreen
Date sortie DVD : 11/04/06
Photographie principale : "Scope" anamorphique 2.39
Mesure du DVD Anamorphique : 2.35
Mesure du DVD Letterbox : 2.35
Débit audio DTS :
Débit audio : 448
Langues : Anglais dolby digital 5.1 et français 5.1
Sous titres : Espagnol.

Image : .........................4
Son : dolby....................3

L’image : Le transfert est très bon dans son ensemble avec de bonnes couleurs, de bons détails et d’excellents contrastes/noirs. Parfois cependant elle peut apparaître très légèrement "flouette", et dans certains plans très sombres la définition n’est pas optimale. Ceci dit le transfert convient parfaitement à l’histoire. Quasiment aucun contour vidéo ou pixellisation 4/5

Le son : Uniquement centré sur les 3 enceintes frontales et rien de plus !!. Une bande son donc qui n’a rien d’exceptionnelle et peut aisément s’écouter en "dolby surround" ou "pro-logic". Excellent rendu des dialogues cependant car le film est intimiste et en cela la bande son délivre le plus important de la présentation : De superbes dialogues enregistrés. 3/5

A Noter que le metteur en scène Lasse Halstrom est un spécialiste des films intimistes et des relations humaines au cinéma et on n’est donc pas surpris que le son soit essentiellement centré sur les dialogues.

Suppléments :
- Commentaire audio du metteur en scène Lasse Halstrom et des producteurs Leslie Holleran et Andrew Mondshein
- 9 minutes sur le tournage
- 10 minutes sur l’entraînement de l’ours "Bart"
- Galerie de photos

Marc Sessego et Andrée Cormier



Retour au sommaire