SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
102
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - TV -  Veronica Mars

Article précédent :
Convention Constellation : Orion

Veronica Mars

Article suivant :
Desperate Housewives sur M6

Synopsis

Veronica Mars est l’une des meilleures séries de ces dix dernières années (pour rester dans des considérations à taille humaine). Présenté comme une sorte de Buffy, le programme n’a pourtant rien de fantastique et s’il est vrai que l’on trouve des points concordants entre l’héroïne et la jolie tueuse de vampire, on pourrait également en trouver avec de nombreuses autres séries américaines qui mettent en scène des adolescents.

Veronica est jeune-fille de 16 ans qui après des moments très difficiles (sa meilleure amie a été assassinée, son père qui était shérif a été destitué car il suivait des pistes qui gênaient les parents milliardaires de l’adolescente, sa mère ne supportant pas la disgrâce familiale a disparue et son petit ami (Duncan Kane) l’a quitté et est accessoirement le frère de son amie disparue, Lilly). Au lycée, elle est mise au ban, car à Neptune Hight, la majorité des élèves ont des parents extrêmement riches et les quelques salariés sont exclus des mondanités.

Son père, Keith Mars, a ouvert une agence de détective privé, et Veronica a choisi, comme petit boulot d’étudiant, de l’assister. Elle souhaite en parallèle continuer l’instruction du dossier de Lilly secrètement, car le successeur du shérif a fait arrêter un homme sur une dénonciation anonyme qui n’a aucun rapport avec la décédée.

Son intelligence, sa maturité, les moyens mis à la disposition de son père, sa recherche incessante de la vérité, lui permettent d’obtenir une petite réputation au sein de l’école et au dehors pour enquêter sur divers sujets.

La série

La première saison se découpe en 22 épisodes dont chaque morceau peut être vu indépendamment car il contient sa propre histoire , mais le fil conducteur (la mort de Lilly et ses conséquences) est présent en filigrane tout le long, jusqu’au dernier épisode qui est l’un des final les plus étonnant et les plus explosif jamais vu !

A première vue, on pourrait croire à une série pour ado. Effectivement la majorité des acteurs interprètent des jeunes de moins de 18 ans. Pourtant les sujets choisis sont souvent difficiles, durs, crus et s’adressent à un public plus vieux. C’est d’ailleurs l’un des rapport avec Buffy. L’autre est la ténacité et la maturité de Veronica qui l’isolent des autres.

L’actrice qui interprète Veronica Mars est minuscule (1m55), jolie, futée et a un charme à qui personne ne résiste. Kristen Bell a d’ailleurs une belle carrière devant elle grâce à cette série.

Psychologie du personnage

Veronica est une adolescente qui a une maturité d’adulte. Confrontée à des événements très violents, elle mûrie à vu d’oeil et développe une intelligence et un instinct unique. Le départ de sa mère l’a beaucoup fragilisé et pour compenser elle a besoin d’avoir le sentiment de tout maîtriser. C’est pourquoi le moindre mystère la pousse à découvrir la vérité, car c’est pour elle le seul moyen d’avoir un sentiment de sécurité. Son père est exemplaire. Chaleureux, attentionné, il s’adapte aux évolutions de sa fille avec souplesse pour ne pas la brimer bien que ses activités l’inquiètent (à raison). La jeune fille s’accompagne régulièrement de son chien appelé Backup, qui est un pitt bull monstrueux et obéissant.

Pour obtenir des renseignements afin de mener à bien ses enquêtes, elle fait échange de bons services et finit par avoir des camarades qui lui sont redevables et qu’elle sollicite souvent. Cela fausse quelques peu ses relations amicales. Néanmoins, dès le premier jour de la reprise des cours, elle libère du mat au coeur de la cours un jeune-homme (Wallace Fennel) qui sera son ami contre vent et marée. En rendant service aux mauvais garçons du coin dirigés par Weevil, un latino à mauvaise réputation, elle se créé un réseau parallèle d’informations qui aidera également son père.

Veronica est exceptionnelle. Son rôle est crédible tant ce qu’elle a vécu l’oblige à avancer, à se protéger en faisant marcher son cerveau à toute vitesse. Elle est juste prisonnière de ses défauts (le besoin de tout savoir, sa manière de marchander des faveurs), mais sa force de caractère transcende ses faiblesses.

Selon les rumeurs, après avoir été diffusée sur le câble, la série serait programmée sur France 2...

Fiche Technique

Diffusé sur UPN
Durée : 60 min
Producteurs : Joel Silver, Rob Thomas (II), Jed Seidel
Scénariste : Rob Thomas (II), Jed Seidel

Avec Kristen Bell, Teddy Dunn, Enrico Colantoni, Percy Daggs III, Jason Dohring, Francis Capra




Retour au sommaire des infos TV

S'inscrire à infosfmag
Adresse du service :fr.groups.yahoo.com