SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Astérix et les Normands

"Astérix et les Normands" de Goscinny & Uderzo

9/10

- Les Normands sont à nos portes ! Ils vont tout mettre à feu et à sang ! Ils sont une foule ! Une masse ! C’est un débarquement de la Normandie !!!

Bien avant (quarante ans plus précisément) que les Vikings débarquent et se trouvent aux prises avec Astérix et Obélix sur le grand écran, la lutte des Gaulois d’Armorique contre les Normands (et non les Vikings) avait été relatée dans "Astérix et les Normands".

Dans le petit village peuplé d’irréductibles gaulois la monotonie est rompue par l’arrivée de Goudurix le neveu d’Abraracourcix le chef du village. Venu de Lutèce il n’apprécie guère ce village arriéré, excepté la musique du barde Assurancetourix (ce qui est assez inquiétant).

Mais plus au Nord les fiers guerriers normands ont leurs propres problèmes. En effet ils sont totalement ignorant en ce qui concerne cette notion étrange qu’on appelle la peur. Mais leur chef Olaf Grossbaff a l’idée d’aller chercher le secret chez d’autres peuples plus instruits ( ne dit-on pas que la peur donne des ailes ? Ils pourront ainsi apprendre à voler). Avec ses guerriers Autograf, Batdaf, Bathyscaf, Bellegaf, Caraf, Cénotaf, Complètementpaf, Dactilograf, Mataf, Paraf, Plaf et autre Sténograf il débarque en Armorique au cri de "J’irai revoir ma Normandie !".

Malheureusement les Normands découvrent que les Gaulois locaux (du genre irréductibles)
ignorent la peur, excepté un seul... le petit Lutécien de passage, Goudurix le mal nommé qui est aussitôt enlevé (et fixé au sol afin de l’empécher de voler).

Astérix et Obélix doivent donc récupérer le neveu du chef. Petit problème : les Normands sont plus résistants que les Romains, ils ne connaissent pas la peur et en plus ils disposent de leur propre potion magique. De l’hydromel ? Non, ça c’est la boisson des Vikings ! Or il s’agit de Normands, c’est donc du calva qu’il s’agit. Bien entendu selon la tradition des hommes du Nord il est servi dans des crânes. Il s’agit donc de calva d’os.

Eh oui, Goscinny est à l’oeuvre. On échappe donc pas aux "trous normands" et au "drakkar de touristes". Certains gags datent un peu. Ainsi le catalogue de la Manufacture des Armes et des Chars est certainement une allusion à Manufrance qui ne livre plus depuis quelques décades le catalogue de la Manufacture d’Armes et de Cycles de Saint Etienne (ah, nostalgie...).

Damien Dhondt

Scénario : Goscinny, Dessin : Uderzo _ Astérix et les Normands _ Dargaud _ Réédition, grand format, couleurs, 44p. 8,90 euros



Retour au sommaire