SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  M - R -  La proie du tueur



"La proie du tueur"
de
Laura Van Wormer

Editeur :
MIRA
 

"La proie du tueur"
de Laura Van Wormer



Jessica Wright est la présententatrice d’émissions télé la plus célèbre aux Etats-Unis, devant même Oprah Winfrey. Elle conjuge au pluriel diverses qualités qui rendent son show unique. Entourée d’une équipe de production exceptionnelle, elle se remet de plusieurs années de débauche en tout genre grâce à l’aide précieuse des Alcooliques Anonymes. Enfin maître de sa vie, elle se rapproche de Will Rafferty, le réalisateur du journal télévisé, et envisage une vie plus sereine.

Pourtant, autour d’elle on s’inquiète des nombreuses lettres envoyées par un fan appelé Léopold. Jessica n’y voit que la manifestation, insistante peut-être, de son public. Mais de pressant, le maniaque devient terrifiant lorsqu’il s’introduit dans des endroits protégés, jusque dans sa chambre détournant la vigilance du directeur de la sécurité de la chaîne ainsi que des deux gardes du corps mis à sa disposition.

Lors d’une manifestation au Rockfeller Center de New York, Jessica est enlevé au nez et à la barbe d’une dizaine de professionels...

Avis de Valérie

Le livre met longtemps à démarrer. Une bonne partie du récit est là pour poser les bases des personnages, montrer l’agitation de la jet set new-yorkaise, le travail de production télé, le caractère de Jessica et le début de son idylle avec Will. Même son enlèvement est étrangement sans tension, et ressemble plus à une promenade de santé (sous hypnotique tout de même) qu’un fait traumatisant. Mais à partir de son incarcération dans un lieu clos aux fenêtres murées, une ceinture électrique la confinant obligatoirement dans une sorte d’appartement où tout à été prévu pour une détention de longue durée, l’angoisse surgit naturellement dans notre cerveau.

A partir de ce moment, on ne peut plus lâcher l’histoire, l’auteur s’attache à détailler parfaitement la folie du psychopathe afin de nous rendre vraiment mal à l’aise. La tension est montée d’un coup et culmine jusqu’au dénouement. L’enfermement nous rend claustrophobe, et on se met à admirer la jeune femme qui ne perd pas le nord tout en restant crédible. A son crédit, la discipline des AA lui sert à ne pas craquer.

Les paragraphes de chaque chapitre s’alternent entre la prise de conscience de Jessica, la découverte de son environnement, de son ravisseur et les efforts de la police, du FBI aidés par les membre de l’équipe télévisuelle à dresser un portrait du malade, à tenter de trouver des indices. La dernière partie du livre narre les détails de l’enquête où l’on découvre beaucoup plus de choses qu’attendues et, il faut l’avouer, quelques surprises émaillent la fin du récit.

Il s’agit donc d’un livre inégal mais agréable, qui se lit facilement comme un magazine people jusqu’au moment où l’action démarre réellement et où l’écriture prend sa personnalité. L’auteur aime particulièrement dépeindre des situations où les teintes de gris se déclinent à l’infini, où les caractères ne sont pas ou bons ou mauvais ou les actions ne sont pas caricaturées en bien ou mal. Cela nous permet d’ailleurs de soupçonner tout le monde et rend les personnages plus réalistes, plus proches de nous.

Fiche Technique

Langue Français
Éditeur : Harlequin
Sortie : 1 mars 2006
Collection : MIRA
Format : Broché - 448 pages
Prix : 10,95 €
Dimensions (en cm) : 14 x 3 x 21






Retour au sommaire