SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  The world is mine 3

"The world is mine 3 " de Hideki Arai

8/10

- "Pourquoi il ne faut pas tuer même en temps de guerre", sans parler de loi ni de religion.
- Celle-là est vraiment balèze.
- Nous avons posé la question aux plus grands spécialistes en biologie, médecine, philosophie, anthropologie, sociologie, éthique, histoire, etc. La moitié développe leur théorie en supposant qu’on est tous susceptibles de tuer. Il ressort de leur réflexion que...ça n’a servi à rien.

Trois créatures très étranges parcourent le Japon en le mettant à feu et à sang.
Pour délivrer Toshi son complice Mon-Chan le terroriste a pris d’assaut à la kalachnikov et au lance-roquette un commissariat, qui est à présent cerné par la police. Or celle-ci ne fait rien, il n’est en effet pas question d’abattre un criminel devant les caméras de télévision. La situation est donc bloquée.
Toshi a trouvé une solution pour gagner du temps. Brandissant le cadavre d’un policier comme s’il était encore vivant il annonce qu’il épargnera l’otage si on accepte ses revendications :
- 1° demande : quel est est le poids de la vie ?
- 2° demande : pourquoi il ne faut pas tuer les gens ?
- 3° demande : que tous les êtres vivent libres et égaux dans un monde bon, rempli d’amour, de gentilesse et de bonheur.
Et c’est au premier ministre de répondre...
Nouvellement nommé, extrêmement décontracté, il répond. On attend de lui une réponse diplomatique préparée par une cohorte d’expert. Et c’est la surprise...
L’auteur de Ki-Itchi (1) se livre à une description savoureuse de la société japonaise. Alors que certains réagissent émotionnellement ("Trop cool, je vais tuer aussi !"), d’autres plus logiques se demandent pourquoi il faut transformer les criminels en héros.
Au fait j’avais bien mentionné trois créatures. Ne vous en faites pas. L’ours de huit mètres de haut ne va pas tarder à se signaler.

(1) Delcourt

Damien Dhondt

Auteur : Hideki Arai _ The World is mine 3 _ Traduction : Fabrice Buon & Tetsuya Takizawa, Adaptation graphique : Piero Macola _ Casterman, collection : Sakka (février 2006) _ Inédit, poche, noir & blanc, sens de lecture japonais, 222p. 6,95 euros



Retour au sommaire