SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  G - L -  L’Assassin royal 10 (Serments et deuils)



"L’Assassin royal 10 (Serments et deuils)"
de
Robin Hobb

Editeur :
J’ai Lu
 

"L’Assassin royal 10 (Serments et deuils)"
de Robin Hobb



9/10

Je me penchai en arrière pour esquiver sa première attaque. Je vais te tuer, sale bâtard de traître !" fit-il avec une satisfaction farouche.
Ces mots réveillèrent le loup en moi. La douleur ne disparut pas, mais elle perdit soudain toute importance. Tuer d’abord, lécher ses blessures ensuite _ et montrer davantage les crocs que l’ennemi.

L’Art et le Vif représentent deux facettes de la magie. L’Art (vision lointaine, contact entre esprits humains) est considéré comme noble et se retrouve principalement dans la dynastie de la famille régnante des Six-Duchés. Fitz Chevalerie, en tant que batard de la famille régnante des Longvoyants, possède ce don. Mais il possède également le Vif (la magie des bêtes, l’union de l’esprit d’un homme avec un esprit animal). Or le Vif est considéré avec crainte et suspicion.
Son pouvoir de Vif ayant été révélé Fitz Chevalerie est officiellement mort. Il ne reste que Tom Blaireau qui sert toujours dans l’ombre Humbre le maître-assassin et la reine Kittcheken pour lesquels Fitz a reçu l’ordre de former un clan d’Artiseurs. Mais qui utiliser ? Humbre propose Ortie la fille cachée de Fitz. En effet le croyant mort son amour d’enfance a épousé Brunich l’ancien mentor de Fitz, avec lequel elle forme une famille unie. Fitz refuse voulant que sa fille vive dans la tranquilité. Cependant la magie se réveille. Ortie pénètre dans les rêves de Fitz, mais quelqu’un interfère avec leur lien onirique, préoccupation supplémentaire l’intrus n’est peut-être pas un être humain.
De plus le passé ressurgit en la personne de Leste le demi-frère d’Ortie. Possédant le Vif ce fils de Brunich se présente au chateau de Castelcerf, alors que la reine oeuvre pour que cesse les persécutions des Vifiers, pendant que certains d’entre eux intriguent pour renverser les Longvoyants.
La dynastie connaît une autre menace. Pour sceller son alliance avec les Outrîliens le Prince Devoir doit partir en quête et affronter un dragon mythique. Prévoyant un malheur le Fou, alias Sire Doré veut s’embarquer afin de combattre l’influence de son double qui oeuvre chez les Outrîliens. Mais Humbre s’y oppose. Ne nous faisons pas trop de souci. L’aptitude de ce singulier personnage pour le déguisement lui a déjà permis sous sa troisième identité de monter clandestinement à bord d’un navire (1).
Les talents des protagonistes se révèlent ou se réveillent pour la poursuite de cette saga. A signaler un nouveau parallèle avec l’histoire américaine : les esclaves des Etats Chalcedes (situées au sud des Six-Duchés) se réfugient au Nord.

(1) cf. La série jumelle de Robin Hobb : "Les aventuriers de la mer"

Damien Dhondt

Robin Hobb _ L’Assassin Royal tome 10 : Serments et deuils _ Golden Fool (seconde partie) The Tawny Man livre II, traduction A. Mousnier-Lompré _J’ai lu n°7875 (février 2005) _ Réédition, poche, 412 p. 7,80 euros






Retour au sommaire