SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Crying Freeman 3

"Crying Freeman 3" de Ryoichi Ikegami & Kazuo Koike

6/10

"Je suis le maître des 108 dragons."

Crying Freeman est devenu le chef officiel de l’organisation criminelle des 108 dragons. Mais ce titre lui est aussitôt contesté.
La plus déterminée est Beyasan, petite-fille des précédents maîtres. Or les 108 dragons ne sont pas une organisation héréditaire. Elle doit donc accepter son sort...Autrement dit, elle passe à l’attaque.
Monstre en taille et en poids, son physique hors-norme apporte un élément d’incongruité.
Autre élément surprenant : la flotte de combats des 108 dragons. Nous savions déjà que les 108 dragons possédaient un sous-marin. Passons, c’est plus ou moins discret. Par contre dans le tome 3 apparaît une flotte de navires de guerre. On peut se demande où ils cachent leurs navires quand ils sont à quai et surtout comment, lorsqu’ils sont en mer, ils ne sont pas remarqués au radar par les diverses flottes militaires.
Quant à la psychologie des personnages, elle est...très bizarre. Lorsque Freeman nage dans l’océan il invite Emu à la rejoindre. Celle-ci ne sait pas nager et aperçoit l’aileron d’un requin. Que va t’elle faire ? Mais plonger bien sûr (sans commentaire).

Damien Dhondt

Scénario : Kazuo Koike, Dessin : Ryoichi Ikegami _ Crying Freeman 3 _ Traduction : Alain Roy & Kinuko Kasai _ Kabuto (novembre 2005) _ Inédit, poche, noir & blanc, sens de lecture japonais, 208p. 6,95 euros



Retour au sommaire