SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Les chroniques de Sillage (volume 3)

"Les chroniques de Sillage (volume 3)" de Morvan, Buchet, Colombo, Duhamel, Fernandez, Laval Ng, Nemiri & Parel

8/10

- Ta charité ne servira à rien !

Le convoi de Sillage parcourt les constellations et la situation des Ftoross n’a guère changé. Rappelez vous le cinquième tome où pour se faire entendre des terroristes ftoross avaient menacé Sillage d’un génocide à savoir : éliminer la seule représentante de la race humaine présente sur le convoi de Sillage, en l’occurence Nävis.
Depuis rien n’a changé. La majorité des Siliens se préoccupent de la nouvelle mode consistant à copier la race humaine, tandis que les Ftoross vivent toujours dans la maladie et la misère. Nävis va se détendre en boîte où son déguisement d’humaine fait fureur (et pour cause). A l’occasion elle consomme des pillules relaxante "praig-nann’t". Puis elle a l’idée de réunir la presse people pour une séance photo en plein coeur de la misère des Ftoross. Elle a en effet constaté que les seuls qui lisent des journaux sérieux sont déjà au courant "au mieux ils s’en foutent, au pire ils s’en désintéressent". Mais Näviss apprend par la même occasion qu’un réseau de trafiquants utilise une glande que sécrète les femelles Ftoross au moment de l’accouchement, pour générer une drogue halucinogène la praig-nann’t ! Aussitôt Nävis demande aux journalistes peoples s’ils connaissent des journalistes (des vrais !) connaissant le réseau de dealers. Puis elle s’énerve (sans commentaire).
A la différence des deux précédents albums des Chroniques de Sillage ce troisième album est composé de cinq histoires en liaison, relatant sur de nombreuses années la vie du peuple des Ftoross, méprisés par les Siliens et exploités même pas des membres de leur propre peuple.
La dernière histoire nous conte le destin d’Anghioss descendant de deux des activistes du tome 5 et adepte de la révolte pacifique. Comme Gandhi son destin est d’être tué par l’un des siens.
Le 5° tome était atypique par rapport au reste de la série (même le titre rédigé en langage ftoross était incompréhensible pour un Terrien). Morvan et Buchet nous donnent des précisions sur leur démarche. En prime nous avons droit à la traduction du langage employé dans le tome 5. C’est ainsi que nous apprenons que le titre du 5° tome était "Ma vie pour les miens".
En complément du cinquième tome le parallèle avec notre monde apparaît. Tout comme la Terre le convoi de Sillage poursuit sa route dans l’univers et rien ne change.

Damien Dhondt

Scénario : Jean David Morvan & Philippe Buchet
Dessin des introductions : Fernandez
- Une mère _ Dessins : Nicolas Nérémi
- La pilule à danser _ Dessins et couleurs : Bruno Duhamel
- Le malheur des uns... _ Dessin & couleurs : Pedro Colombo
- Xen-Auto-Phobia _ Dessins & couleurs : Laval NG
- Un fils _ Dessins & couleurs : Gérald Parel
Delcourt, collection : Néopolis (février 2006)_ Inédit, grand format, couleurs, 56p. 12,50 euros



Retour au sommaire