SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  S - Z -  X-Wings 8 : La vengeance d’Isard



"X-Wings 8 : La vengeance d’Isard"
de
Michael Stackpole

Editeur :
Fleuve Noir
 

"X-Wings 8 : La vengeance d’Isard"
de Michael Stackpole



8/10

- Pour réussir une enquête, il convient d’abord de localiser une source fiable de café, du genre à vous garder réveillé pendant une représentation ithorienne d’un opéra gamorréen !
Wedge frissona.
- Ce genre de café n’est-il pas considéré comme une drogue dure au sein de la Nouvelle République ?

L’offensive du grand-amiral Thrawn s’achève (1). La Nouvelle République décide de s’attaquer au prince-amiral Krennel, seigneur de la guerre gouvernant d’une main de fer les mondes de l’Hégémonie Ciutrique.
L’Escadron Rogue est en première ligne et découvre lors d’un raid sur un des mondes contrôlé par Krennel un labo secret où des scientifiques travaillent sur une arme aussi redoutable que l’Etoile Noire.
Classique diriez vous ? Pas vraiment, car le plus surpris est Krennel qui n’a jamais eu de labo effectuant de telles recherches.
L’Esquadron Rogue est en effet confronté avec sa némésis Ysanne Isard, alias "Coeur de glace". Cet ancien chef des renseignements impériaux est réputée pour ses plans machiavéliques. Curieusement alors qu’elle propose ses conseils à Krennel, elle offre également son aide à l’Escadron Rogue. Comment peut-elle être en deux endroits en même temps ? Voyons quel était le titre de l’Episode II déjà ? Ah, là il y a un, non deux problèmes.
Aux mains de l’ennemi quel espoir reste t-il aux pilotes de l’Escadron Rogue ? Au fait les Impériaux n’ont-ils pas tendance à sous-estimer les droïds astro-mécanos ?
Mickael Stackpole (2) tout en nous présentant combats spatiaux, affrontements au sol, infiltration et espionnage (avec des intervenants surprises) ne néglige pas l’aspect politique (avec entre autres Borsk Fey’lya) et s’intéresse à la personnalité des protagonistes (que font des scientifiques impériaux confrontés à Corran Horn qui brandit un sabre-laser ? Mais ils sont fascinés par cette technologie bien entendu).
En présentant une intrigue complexe Mickael Stackpole fait le lien entre les autres titres (le roman commence alors que l’Escadron Rogue se retrouve en pleine bataille de Bilbringi (3) relatée du point de vue de Corran Horn) et même des personnages de ses comics (bon nombre d’entre eux mériteraient d’ailleurs d’être traduits, n’est-ce pas monsieur Delcourt ?).

(1) : cf. la trilogie de Timothy Zahn "La croisade noire du jedi fou"
(2) : à qui on doit les quatre premiers tomes des X-Wings, Moi Jedi I & 2, La marée des ténèbres 1 & 2 a également réalisé des scénarios de comics. Bon nombre d’évènements reprochés à Krennel et à Isard se sont déroulés dans les comics "Masquerade" et "Mandalory Retirement" (toujours pas traduits)
(3) cf. la fin de "L’Ultime commandement" de Timothy Zahn

Damien Dhondt

Mickael Stackpole _ X-Wings 8 : La vengeance d’Isard _ "StarWars Isard’s Revenge", traduit Rosalie Guillaume _ Fleuve Noir Star Wars 44 (février 2006) _ Réédition, poche, 320p. 7,50 euros






Retour au sommaire