SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Jerry Mail 2 : A time to die

"Jerry Mail 2 : A time to die" de Diaz

7/10

- Vous êtes le grand Jerry Mail ?

Au fin fond de l’Univers, à des années et des années lumières de la Terre,
Veille celui que le gouvernement sidéral appelle
Quand il n’est plus capable de trouver une solution à ses problèmes,
Quand il ne reste vraiment, mais alors vraiment plus aucun espoir :
Jerry Mail !

La jeune Tal Radevi est la Kumari royale, considérée comme une divinité par le peuple de la planête Jatta. Aussi c’est en toute logique qu’elle constitue un objectif de choix pour l’empire Zu Chon Reï qui vient d’annexer sa planête.
La Kumari s’est réfugiée au sein de la FLEA qui la place sous la protection de la "Bad Company" dirigée par l’agent Delph. Cette dernière décide de se procurer un renfort supplémentaire en la personne de son ex, un certain Jerry Mail. Pour l’instant celui-ci est en train d’affronter une nuisance locale de la taille d’une baleine et ayant l’agressivité d’un raptor, ceci entre deux rendez-vous galants (quoique la galanterie est une notion qui lui est étrangère).
La préoccupation principale, outre le fait que la Kumari doit rester en vie, est le respect du protocole et...bon, était-ce une bonne idée de faire appel à Jerry Mail ?
Peut-être que si finalement. Une super-équipe de mercenaires débarque et commence le massacre des forces de sécurité. Remets ton pantalon et sort ton flingue Jerry, le devoir t’appelle.
Jerry Mail passe de mains en mains. Diaz (1), dessinateur sur le tome précédent (il y a six ans !) s’est lancé dans le scénario de ce héros accro à l’adrénaline et aux jolies femmes. L’univers de science-fiction n’est pas clairement défini, mais cela renforce l’impression chaotique, la présence de Jerry Mail y contribuant largement.
Entre deux séances de flingage et de combat à la Matrix l’auteur se permet quelques allusions.
Les avions ressemblent à des Phantoms et les troupes de l’armée d’invasion aux policiers du manga "Jin Roh La brigade des Loups", quant au contexte politique il rappele l’invasion du Tibet par les Chinois.
Après les histoires courtes et le one-shoot du tome 1, Jerry Mail se lance dans la série à épisodes, une large place étant consacrée aux talents de ses alliés et adversaires. Intéressant, cela procure suffisament d’intérêt pour attendre le troisième tome.

(1) : Captain Perfect (Soleil)

Damien Dhondt

Scénario, dessins & couleurs : Diaz _ Jerry Mail, tome 2 : A time to die _ Soleil (janvier 2006) _ Inédit, grand format, couleurs, 46p. 12,50 euros



Retour au sommaire