SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  A - F -  Doom
"Doom "
de Andrzej Bartkowiak

Extended unrated edition

Si vous ne l’avez pas encore fait, achetez ou commandez SF Mag # 47 avec une interview exclusive de "The Rock" sur le film

Universal Studios Home Entertainment
Catalogue # 20312
Un DVD-9
Widescreen Edition, Anamorphique Widescreen
Date sortie dvd : 07/02/05
Photographie principale : Super 35 aspect ratio 2.39
Mesure du DVD Anamorphique : 2.35
Mesure du DVD Letterbox : 2.35
Débit audio : 448
Langues : Anglais, espagnol et français en 5.1 Dolby digital
Sous titres : Anglais, français et espagnol

Image :....................4
Son : Dolby.......... 4

L’image : L’image est très souvent extrêmement sombre tout au long du film et je conseille très fortement de le visionner dans l’obscurité la plus totale pour avoir une vision optimale. Malgré cet aspect, l’image respecte bien le film projeté en salle bien que parfois elle puisse manquer très légèrement en détails. Les noirs sont parfaits, et les couleurs apparaissent parfois un peu trop saturées. De la pixellisation visible surtout dans les scènes particulièrement sombres, mais les contours vidéo sont quasi inexistants. Un bon transfert mais qui aurait mérité un "cran" au dessus

Le son : Beaucoup de basses dès les premiers plans (dès l’arrivée du logo "Universal" et ce qui s’ensuit), et qui seront utilisées plus que largement du début jusqu’à la fin (Le responsable du mixage a du vraiment s’amuser comme un fou sur ce film). L’ensemble de la bande son est excellente, on lui reprochera toutefois de ne pas assez utiliser les informations sonores sur les côtés et les arrières. Les arrières sont utilisés ici plus en tant qu’ambiance sonore et ne prennent jamais vraiment vie grâce à des effets qui auraient vraiment pu donner des séquences sonores délirantes. 4/5

Les bonus :
11 minutes sur l’entraînement des acteurs.
6 minutes sur les maquillage pour "The Rock"
11 minutes sur Stan Winston
6 minutes sur la séquence la plus cool du film : Un seul homme armé
15 minutes sur les origines et le lancement de "DOOM" dans les années 90.
7 minutes sur le jeu vidéo
Une promo pour "DOOM 3" sur "X Box"

Marc Sessego

Correction Andrée Cormier



Retour au sommaire