SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Dragonseed 1 : Des cendres et de sang

"Dragonseed 1 : Des cendres et de sang" de McClung, Guerrero & Jimenez

9/10

Si ma mère était encore de ce monde ce matin-là. Je sais quels auraient été ses premiers mots.
- Ton père t’aime mon fils.
- Ah bon, mère ? Et comment le savez-vous ?
"Il ne t’a pas mangé" aurait-elle répondu.

Adam Serre-d’Ombre, capitaine de la garde de Mont Malin, a été chargé de récupérer une larme de son père Ombris Vilemort. Elle est d’autant plus précieuse que son paternel n’a pleuré qu’une seule larme en 500 ans et ceci à l’occasion de la mort de sa propre mère, qui fut dévorée par son frère et sa soeur (le chagrin était d’autant plus vif qu’ils ne lui ont laissé que le bout de sa queue).
En effet Adam a beau avoir une apparence humaine il est sorti d’un oeuf comme tous les sang-mélés de dragon. Son existence est liée au pacte entre les différents peuples humanoïdes et les dragons, chacun d’eux devant engendrer un sang-mélé pour combattre durant le prochain conflit contre les forces des ténèbres. Les pouvoirs d’Adam sont limités et de plus il s’est fait berner par Soukou la voleuse avec du sang d’elfe. Sans la larme du dragon la machine de prophétie ne pourra révéler le premier jour de la croisade contre les ténèbres.
Les Humanoïdes Associés ont eu l’idée d’associer auteur américain et européen. Si à quelques exceptions prêts ("Redhand" de Kurt Busiek & Mario Alberti) le résultat n’était guère convainquant, on ne peut que constater que pour une fois c’est une réussite.
Le scénariste s’est plongé dans l’héroïc-fantasy en utilisant quelques éléments classiques (guilde des voleurs, guerriers nains irrascibles), mais il a également ajouté des intrigues politiques, des rapports de force, de nombreuses religions, une maladie endémique, une menace d’anéantissement et des héros hybrides. Tous ces éléments forment un tout cohérent pour décrire la société du monde de Krath : un monde à la fois complexe et fragile.
Les dessinateurs ont récidivé leurs pratiques de "Warland L’âge des glaces" (1) en signalant le contraste entre les protagonistes. Ici la démarche consiste à jouer la surprise quand un des personnages ne se révèle pas vraiment humain. Ainsi quand Relda maître de la guilde des voleurs s’entretient avec Orlan Basse-Pierre, on remarque qu’Orlan à une tête de plus que son interlocutrice, ce qui peut n’être pas vraiment étonnant, sauf si on observe que Redla se tient debout,...alors qu’Orlan reste assis. Quelques cases plus tard Orlan se lève et le contraste de stature entre l’humaine et le sang-mélé s’impose. Ceci correspond parfaitement à l’ambiance de l’univers.

(1) : Mateo Guerrero et Aure Jimenez ont tous deux dessiné "Warlands L’âge de glace" tome 2 (Génération Comics)

Damien Dhondt

Scénario : Kurt MCClung, Dessin : Mateo Guerrero, Encrage : Aure Jimenez _ DragonSeed, tome 1 : Des cendres et de sang _ Les Humanoïdes Associés (février 2006) _ Inédit, grand format, couleurs, 56p. 12,60 euros



Retour au sommaire