SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
102
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Dossiers -  Salon Parapsy 2006 - notre avis

"Salon Parapsy 2006 - notre avis"


Plus convivial qu’attendu, la Salon Parapsy mélange plusieurs genres afin de toucher les différentes générations qui peuvent être intéressés par :

- les arts divinatoires,
- les sciences parallèles,
- les médecines naturelles.

Nous sommes arrivés à l’accueil Presse pendant qu’un membre de l’association des non-voyants voyants tentait d’obtenir par téléphone un médium pour localiser un non-voyant qui ne savait pas où il se trouvait et qui souhaitait venir au Salon ! Véridique. L’hôtesse, patiente, gentille, serviable et quelque peu candide tentait de lui expliquer que s’il demandait son lieu de stationnement à un passant elle pourrait ensuite l’aider mais pas se déplacer pour lui passer un médium !

Les nombreux voyants/médiums étaient très en demande de clients et les allées étaient quelques fois débordés par certains. Ce côté un peu chiche est balancé par la richesse des nombreux étals destinés aux pierres semi-précieuses, bougies, lampes en sel, produits bio (attention, très peu), thés, décorations et produits cosmétiques.

Une scène permettait à des artistes de jouer de leurs intruments, une salle de conférence contenait une foule disséminée mais attentive.

Les plus

- Une ambiance parapsy étayée par de nombreux stands cadeaux ou neutre permet de ne pas se sentir dans un hôtel de dernière classe ou l’on fait la queue pour rencontrer les voyants et où la misère humaine est exposée au tout venant.

- Un côté "produits naturel" en hausse et qui commence à remplacer les éventuels eau de Lourdes ou autres attrape-nigauds.

- Un endroit accessible par métro, suffisament aéré et spacieux.

- Une diversité d’annonceurs : des oreillers spéciaux, des soins pour les mains, de l’encens, des méthodes d’épilation sans douleur, un salon de thé oriental agréable, des revues, des éditeurs, etc.

Les moins

- Une retape trop présente de certains voyants, qui sont là pour vendre, c’est vrai, mais même le SDF à la sortie de l’espace Champerret était moins insistant

- Pas assez de diversité pour en faire un vrai Salon du bien-être

- Pas de produits naturel de qualité à prix abordables (comme le thé Lapacho ou Maté, que l’on trouve difficilement et que l’on peut voir dans des foires aux patés, pourtant !) pas des tisanes en vrac, ou même de la phytothérapie, naturopathie, des éditeurs de livres sur des méthodes autres que divinatoires ou parapsy

- des médecines alternatives qui malheureusement ressemblaient plus à un traitement scientologique qu’à quoi que ce soit d’autre

- Le manque de lucidité de certains voyants à notre encontre, qui nous interpellait sans aucune demande de notre part : l’une nous a affirmés que l’un de nous avait du sang chinois, excepté si le facteur en avait, ce n’est absolument pas le cas. Une autre nous a assuré savoir qui avait pris la décision du logo de nos cartes de visite et s’est encore trompée. Une troisième avait une dent très acérée contre la presse et son attitude avenante et marchande a changé lorsqu’on lui a dit que l’on faisait un reportage, quelle manque de tolérance et de clairvoyance

Notre conclusion personnelle

Ce Salon devrait pouvoir se positionner entre le Salon Marjolaine et la foire aux Tarots pour pouvoir garder ses actuels visiteurs, en gagner de nombreux autres afin d’augmenter son karma, euh non, son sérieux !

La partie qui accueille les clair-voyants est visiblement nécessaire à certains mais ne devraient pas occuper une trop grande partie de la surface pour ne pas donner l’impression de se retrouver coincés entre les encarts de la page pub de Télé 7 jours.

Vous l’avez compris, nous sommes réticents aux arts divinitoires (mais nous n’avons pas voulu manquer de respect et ceux qui le sont moins) et avons apprécié les efforts faits pour changer de siécle et de manière de se soigner sans magie, avec l’aide de la nature.

D’ailleurs, le médium Michael Levy a très gentillement accepté de répondre à quelques questions, et son interview est à venir très rapidement.

Valérie Revelut et David Lapetina


Retour au sommaire des dossiers