SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  A - F -  Dark Water (zone 1)
"Dark Water (zone 1)"
de Walter Salles

Touchstone Home Entertainment
Catalogue # 35988
Un DVD-9
Widescreen Edition, Anamorphique Widescreen
Date sortie dvd : 26/12/05
Photographie principale : Panavision anamorphique 2.39
Mesure du DVD Anamorphique : 2.35
Mesure du DVD Letterbox : 2.35
Débit audio DTS : Pas de piste
Débit audio : 448
Langues : Anglais 5.1
Sous titres : Français et espagnol.

Image : .........................4
Son : Dolby....................4

L’image : L’image de "Dark Water" est sombre dans son ensemble et ne relève que de thèmes et d’endroits sombres. Il y a de fortes différences de contrastes et les noirs sont abyssaux. Ceci est donc parfait pour le transfert et respecte très justement le genre. Les images sont dans l’ensemble très détaillées et ne décevront pas. Un peu de contours vidéo mais pas au point de détourner l’attention, et peu de pixellisation. Le look initial du film est donc ici préservé du fait qu’il fut tourné en "scope" (Panavision) anamorphique ce qui représente toujours un challenge au transfert et au regard des images sombres c’est tout de même un très bon transfert qui remplit ici son contrat et qui ne décevra pas. 4/5

Le son : Ici soit l’on est enveloppé complètement par tous les canaux en même temps ; soit il ne se passe "rien" ou si peu que l’on ne fera pas attention et qu’on en oublierait presque que l’on regarde un film en "Dolby digital". Le caisson de basse est utilisé de manière appropriée et les basses se retrouvent parfois dans les 6 enceintes en même temps ce qui est un vrai "délice". Les arrières sont également utilisés quoi que parfois ils ne le soient pas à leur plein potentiel et c’est dommage. On aurait pu avoir ici une fantastique bande son si tout le champ sonore avait été utilisé de manière adéquate et logique mais ici les signaux n’atteignent jamais la destination qui les "placent" et "déplacent" à l’écran. Une bonne bande son mais qui aurait pu exceller beaucoup plus 4/5

Marc Sessego

Correction Andrée Cormier



Retour au sommaire