SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  S à Z -  Venom (zone 1)
"Venom (zone 1)"
de Jim Gillespie

Dimension home vidéo
49546
Un DVD-9
Widescreen Edition, Anamorphique Widescreen
Date sortir dvd : 17/01/06
Photographie principale : Super 35 aspect ratio 2.39
Mesure du DVD Anamorphique : 2.40
Mesure du DVD Letterbox : 2.40
Débit audio DTS : Pas de piste
Débit audio : 448
Langues : Anglais 5.1
Sous titres : Espagnol
Attention ce dvd se veut au premier abord pour les anglophiles et les connaisseurs de ce cher Shakespeare car le film ne comporte ici qu’une bande son 5.1 anglaise et des sous titres espagnols.
Image : 4,5
Son : Dolby 4,5

L’image : Dans son ensemble le rendu est excellent vu l’ambiance excessivement sombre tout au long du film. Je recommande très fortement de voir ce film dans le noir le plus total pour une vision optimale. Les couleurs, contrastes et couleurs chairs sont parfaitement balancées et le transfert a donc été très soigné. Tous les détails visuels ainsi que les contours sont très bien définis et la pixellisation et les contours vidéo sont quasi inexistants (mais tout de même présents). Dans son ensemble un superbe transfert 4,5/5 et on ne peut ici que saluer "Dimension" car le film est passé quasi inaperçu en salle.

Le son : La bande son Dolby 5.1 va vous faire frémir et utilise parfaitement les 6 canaux en quasi permanence et le caisson de basse est toujours de la partie. Avec une telle bande son, on se demande simplement pourquoi certains effets n’ont pas été poussés à leur maximum (caisson de basse), alors que d’autres sont trop accentués pour leur "rôle". Il aurait également été sympathique d’obtenir de véritables effets arrières car parfois les effets ne restent qu’au simple Surround. De toutes les façons pour une telle production on a ici affaire à une bande son "béton". 4,5

Marc Sessego

Correction Andrée Cormier



Retour au sommaire