SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  G - L -  La communauté du Sud, Tome 2 : Disparition à Dallas



"La communauté du Sud, Tome 2 : Disparition à Dallas"
de
Charlaine Harris

Editeur :
J’ai Lu
 

"La communauté du Sud, Tome 2 : Disparition à Dallas"
de Charlaine Harris



Traduction de Frédérique Le Boucher

C’est avec un très grand bonheur (n’ayons pas peur des mots) que nous retrouvons l’héroïne de Charlaine Harris Sookie Stackhouse. Cette jeune sudiste télépathe a rencontré le grand amour en Bill, un vampire venu s’installer à Bon Temps petit bled du nord de la Louisiane. Depuis peu, le gouvernement a décidé de légaliser l’existence des suceurs de sang en leur interdisant de tuer pour consommer leur pitance (d’ailleurs des sociétés font fortune en créant du sang synthétique) et en leur promettant protection et droits sociaux. Comme toute minorité enfin reconnue, la haine ethnique conduit humains ou vampires à s’affronter. Sookie qui a perdu son innocence dans les bras de son beau et pâle ténébreux se moque des mesquins. Pourtant, à cause de son don, elle se retrouve embringuée dans des histoires de clans, au milieu de cérémonies de sectes terrifiantes et les coups pleuvent. Elle se sort le plus souvent in-extremis des situations où elle s’immisce, en un seul morceau mais pas réellement indemne.

Le second tome des aventures de Sookie a débuté avec une déception. Cette dernière a perdue avec sa virginité sa fraîcheur et sa douce folie. Maintenant qu’elle a un petit ami (même s’il est mort-vivant) elle n’est plus au ban de la bonne société de Bon Temps, ou, du moins, plus pour les mêmes raisons. Ce que l’on perd en comique, on le gagne en profondeur et en noirceur. Le caractère de Sookie suit une évolution logique et, comme on le disait dans le temps, ses yeux ont décillé... On retrouve avec plaisir (attention, ces vampires là sont dangereux et sanguinaires, notre plaisir n’est pas obligatoirement celui des personnages du roman !) Eric le chef de secteur de la Louisiane. Ce vampire d’origine Viking a des vues sur la jolie télépathe... L’auteur introduit d’une manière homogène un nouveau bestiaire avec les monstrueuses Menades (servantes de Bacchus), les Changellings (humanoïdes pouvant se changer à la pleine lune en divers animaux comme les loups-garou), et les humains tels qu’ils sont trop souvent : mauvais. Certains caractères sont plus fouillés et on s’attache à des monstres qui ont pris conscience de leur nature et cherche la rédemption.

Le récit est écrit toujours à la première personne. Il débute avec un peu trop d’apartés avec le lecteur pour ensuite s’équilibrer. L’écriture est simple, sans fioriture, la qualité se portant plus sur la trame. On perçoit même un second degré finement amené sans être directement nommé mais qui donne à réfléchir. Malgré donc ces quelques petits défauts, le livre est une belle réussite qui peut se découvrir sans avoir lu le premier tome et qui s’adresse à tout public, plus particulièrement aux amateurs d’êtres de la nuit, mais il devrait pouvoir atterrir sans complexe dans toutes les mains.

Valérie Revelut

9/10

Langue :Français
Éditeur :J’ai Lu
Sortie : 16 septembre 2005
Collection : Mondes mystérieux
Format : Poche - 374 pages
Prix : 7 €






Retour au sommaire