SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Noodle Fighter 1

"Noodle Fighter 1" de Jun Sadogawa

7/10

- Trop fort. L’héroïne qui vomit dès le premier chapitre.

Alerte rouge ! Miki Onimaru, employée du restaurant familial entre en action. Ses capacités physiques hors-normes lui sont d’un précieux secours pour servir les clients et effectuer des livraisons. Malheureusement son manque de concentration et de jugement engendre régulièrement des catastrophes.
Ceux qui en font les frais sont (outre l’infrastructure du quartier) Megumi sa rivale de la boulangerie en face (experte dans le lancement de brochettes en bambou), Kankurô son vieil ennemi qui veut absolument sa revanche (pour l’instant il est dans le plâtre) et Akihiko Ôta le malheureux marchand de légumes qui essaie régulièrement de limiter les dégats (et se retrouve régulièrement dans le rôle de bouclier humain).
La seule capable de stopper brièvement Miki est sa propre mère que rien n’arrête, même pas les pièges à loups que sa fille a installé pour la stopper.
On peut se demander comment qualifier ce manga ? fantastique urbain ? humoristique dévastateur ? Dans certains cas le manga peut s’affranchir du rationnel (citons par exemple l’apparition soudaine d’une massue de 100 tonnes maniée par de douces mains féminines). Mais ici l’aberration atteind un niveau démesuré. Outre la force surhumaine de l’héroïne, on ne doit pas s’étonner que des brochettes en bambou s’enfoncent dans un mur en béton, de l’apparition soudaine d’un ring pour régler le conflit entre deux voisines ou que l’héroïne construise en quelques minutes une pyramide devant lui servir de tombe funéraire.
Du cocasse vertigineux.

Damien Dhondt

Auteur : Jun Sadogawa _ Noodle Fighter 1 (Muteki Kanban Musume) _ Traduction et adaptation : Elodie Lepelletier, Adaptation graphique : Sophie Himène _Taïfu comics (janvier 2006) _ Inédit, poche, noir & blanc, sens de lecture japonais, 192p. 6,50 euros



Retour au sommaire