SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  LE PETIT MONDE 1 : Vamos, vamos

"LE PETIT MONDE 1 : Vamos, vamos" de Morvan & Terada

9/10

- Il n’y a que dans le DVD que je ne vieillis pas.

La poursuite a commencé. Le jeune Piedra fuit. Il court, on dirait même qu’il vole. Quittant le monde du bidonville, il pénètre dans les hauts-quartiers où il rencontre des enfants délaissés, que leurs parents ont confié à la garde vigilante de Nan 1 la nounou-robot multifonction. Pour les enfants des hautes classes le bidonville, qu’ils explorent virtuellement par l’intermédiaire d’un DVD pirate, est un monde merveilleux dans lequel Piedra est un personnage virtuel. Mais dans la réalité les enfants du bidonville sont traqués par le Capitan au bras artificiel, dont le repaire est une carcasse de bateau, et qui n’a peur que de du policier El Cocodrilo, qui annonce son arrivée à grand coups de ...réveil ? Non, de sirène de police.
Il est aisé de faire le parallèle entre Piedra/ Peter Pan, Kumiko/ Wendy, Capitan/ Capitaine Crochet, El Crocodilo/ Le crocodile, Nan 1 la nounou-robot/ Nana la chienne qui se prenait pour une nounou. Un instant, ne manque t’il personne ? Ah si, Tinn-Tamm alias la Fée Clochette. Elle est bien là, mais seul Piedra peut l’apercevoir et lui parler. Pour qu’elle cesse d’être invisible aux autres enfants il suffit de...Holà !
Le contraste entre le virtuel et le réel n’est rien par rapport à l’opposition entre le bidonville et les quartiers aisés. Situé dans un univers futuriste cet album est une une transposition de la distinction sociale actuelle. On ne peut s’empêcher de penser aux favelas brésiliennes où des escadrons de la mort chassent les enfants délinquants.
La violence et la cruauté de l’album correspondent à celle du premier film de 1924 ainsi qu’à la série de Loisel (1).
Outre la métaphore Morvan s’est intéressé aux personnages. Signalons Wendy, pardon Kumiko, adorable petite fille sage...experte dans l’art en mensonge.
La collaboration avec le dessinateur japonais Toru Terada permet une oeuvre hybride des plus réussie. Si on sent la présence d’un look manga, le dessin est radicalement différent des autres productions japonaises. Les traits sont très appuyés, presque caricaturaux, ce qui permet de souligner le caractère inquiétant de ce Peter Pan. A signaler la splendide double page qui dans une vue aérienne décrit les quartiers aisés, le bidonville et le port : lieux d’affrontements où bien des rêves sont susceptibles d’être brisés.

(1) "Peter Pan" six tomes chez Vents d’Ouest

Damien Dhondt

Scénario : Jean-David Morvan, Dessin : Toru Terada _ Le petit monde, tome 1 : Vamos, vamos ! _
Dargaud, collection Cosmo (octobre 2005) _ Inédit, grand format, couleurs, 80 p. 12,50 euros
Boulevard des bulles _ Inédit, grand format, couleurs, 80 p. 45 euros



Retour au sommaire