SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Batman Les jeunes filles et la mort

"Batman Les jeunes filles et la mort" de Greg Rucka & Klaus Jason

6/10

- Je voudrais parler à Batman. Il est là ?
- Désolé, madame, je n’ai pas dû bien entendre. Vous désirez parler à Batman ?
- Je suis venue parler à Bruce Wayne/Batman. C’est au sujet de Ra’s Al Gul.

Depuis des siècles Ra’s Al Ghul oeuvre pour le bien, le salut de la planète passant pour lui par la suppression de la population humaine.
Mais au Soudan en 1794, en Lybie en 1809, dans le Paris de 1923, à Ravenbrück en 1945, à Londres en 1952, sa route a croisé celle d’une "jeune" femme nommée Nyssa. Alliée puis adversaire elle a suivi sa trace jusqu’à Gotham.
Mais l’immortel Ra’s Al Ghul est mourant. Son vieillissement peut être stoppé grace à un bain dans ses puits de Lazare dispersés à travers le monde. Mais dès qu’il sont détectés un financier nommé Bruce Wayne fait construire dessus, empéchant ainsi le plus grand éco-terroriste du monde de tricher avec le temps.
S’invitant dans la Batcave Ra’s Al Ghul propose un marché au gardien de Gotham : l’accès à un puit de Lazare contre la possibilité de s’entretenir avec ses parents décédés.
De son côté la jeune Nyssa se présente le plus tranquillement du monde à la porte du manoir Wayne pour solliciter auprès d’Alfred Pennyworth une entrevue auprès de Batman.
Les flash-backs historiques alternent avec les différents complots, alors que Nyssa intrigue pour devenir la voisine, puis l’amie de Talia la fille de Ra’s Al Ghül.
On découvre qu’à la naissance de son fils Nyssa a reçu en cadeau un tableau de Pablo (Picasso ?) et que Ra’s Al Ghûl s’est allié aux Nazis pour le bien (!). Leurs millions de victimes contribuant à son plan pour réduire le nombre d’humains sur Terre. De même c’est pour ses propres buts qu’il a laissé Nyssa dans un camp de concentration.
On peut s’interroger sur l’identité du père du premier fils de Nyssa. On aurait pu penser à Ra’s Al Ghul mais étant donné le statut de Nyssa cela serait impossible, à moins que...
Greg Rucka, rédacteur de polars et de comics, décrit avec talent la psychologie complexe des personnages (cf. la séance de torture de Talia par Nyssa), par contre pour la crédibilité cela pose problème.
Passons pour la mitraillette Thomson modèle 1928 présente en 1923 (une arme d’anticipation certainement), l’intervention surprise de Superman constitue un atout scénaristique, mais pourquoi ne pas continuer à l’utiliser ? Et surtout, alors que le dénouement et la tragédie approchent, pourquoi Superman ne se précipite t’il pas en une fraction de secondes sur le camp de Ra’s Al Ghul qui est parfaitement localisé, pendant que Batman fait le voyage en avion de l’autre côté de la planête (et à quoi servent les téléporteurs de la JLA ?).
Bref, une mini-série décevante, mais qu’il est nécessaire de lire pour découvrir un nouveau personnage de l’univers DC et le changement radical de statut de Ra’s AL Ghul.
Bien entendu toute cette histoire et son dénouement ne sont peut-être qu’une vaste machination. Comme le dit Alfred : "Avec Ra’s Al Gul tout est possible".

Damien Dhondt

Scénario : Greg Rucka, Dessin : Klaus Janson, Coloriste : Steve Buccellato _ Batman hors-série 1 & 2 : Les jeunes filles et la mort (épisodes originaux : Detective Comics # 783 + Death & The Maidens # 1 à 9) _ Panini Comics (septembre, décembre 2005) _ Inédit, moyen format, couleurs, 112p. 5,50 euros



Retour au sommaire