SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  A - F -  American Splendor
"American Splendor"
de Shari Springer Berman et Robert Pulcini

Si ce film est original par sa conception (on mélange une fiction bâtie sur une biographie avec un documentaire tourné avec les vrais protagonistes tout en y incluant de temps à autres des personnages de BD) il l’est aussi par son traitement.

N’essayant pas à tout prix de prendre le contre-pied de l’american dream, il expose tout simplement l’existence d’un mister tout le monde souffrant de cette vie banale, de la solitude et d’aspirations essoufflées.

Harvey Pekar, ami du dessinateur Crumb, finit par le convaincre d’illustrer les scénarios qu’il imagine mais qui sont le reflet authentique et amer de son quotidien. Il glorifie sans rien changer du concret des vies des borderlines, des nerds, des weirdos. Ces êtres humains mis au ban de la société américaine car trop différents.

Acharné, il réussit à se faire un nom dans l’underground de la B.D. Son humour à la fois caustique et désespéré ne laisse aucun des lecteurs indifférents et petit à petit, il prend goût à cette mini-notoriété. Une femme s’intéresse à ces écrits et finit par le rencontrer. A eux deux, ils décident d’occuper les médias et arrivent à se faire apprécier des grands networks.

Harvey est suffisamment intelligent pour avoir une réplique à propos mais trop aigri pour avoir du recul sur sa participation au Saturday Night Live de David Letterman, par exemple. Il amuse le public par ses colères, ses coups de gueule, une sorte de Jean-Pierre Bacri exhibitionniste. Mais il boira la coupe jusqu’à la lie et comprendra que ces médias qu’il pensait utiliser pour faire passer son message, ne l’écoute pas et l’agite comme bouffon afin de susciter le rire.

La cadence de cet film pourrait surprendre car l’histoire se déroule lentement, d’une manière linéaire. Les arrêts dus aux passages en mode documentaire casse un rythme déjà faible. Mais cela donne une ambiance surprenante, à la fois lourde et prenante, mais néanmoins aérienne et vivifiante.

L’ensemble construit un film vrai. Il nous enchaîne avec un léger spleen qui nous donne la possibilité de réfléchir sur notre existence, d’accepter la réalité, et même de répondre à la question fondamentale que se pose Harvey Pekar mais tant d’autres avant lui : « Pourquoi vivre ? ».

Fiche Technique

Avec Paul Giamatti, Hope Davis, Judah Friedlander, Harvey Pekar.

Sortie en DVD le 9 Juin 2004



Retour au sommaire