SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  APOCALYPSEMANIA Le Cycle des Lumières

"APOCALYPSEMANIA Le Cycle des Lumières " de Bollée & Aymond

8/10

- Sache que je réfléchissais à la probabilité que nous avons en ce moment même de vivre l’évènement le plus important de l’histoire de l’humanité !

9 mai 2009 : quatre faisceaux lumineux venus de l’espace frappent quatre points de la Terre. Au Sénégal, sur le Michigan, en Turquie, au Groenland les effets sont différents mais spectaculaires : des monstres apparaissent, des personnes y disparaissent, mais ce ne sont que des éléments du puzzle à l’échelle de la planète et peut-être au-delà.
Un seul homme semble être capable de comprendre. Il s’agit de Jacob Kandahar, l’homme le plus intelligent du monde, qui parle 32 langues et est capable de jouer 30 parties d’échecs simultanées les yeux bandés (1). Confronté à des militaires expéditifs "atteinte à la sûreté de l’Etat qu’on les fusille tout de suite" qui cherchent à s’en débarrasser ou au contraire à exploiter ses talents, il cherche la solution à la plus grande énigme de l’humanité.
Le cycle connaît quelques ruptures. Ainsi le troisième tome voit la séquestration de Kandahar dans une gigantesque base secrète (à ce niveau ce n’est plus de la science-fiction mais du surréalisme), alors que dans le 4° il est confronté à Guru, chef de la secte "Croix divine" qui lui aussi a compris. Le plus effrayant c’est qu’un fou criminel possède les mêmes capacités que Jacob Kandahar.
A la fin de ce recueil sont mentionnés les nombreuses références du cycle. J’y ajouterais la scène où Kandahar devant un mur d’écrans de télévision rappele Ozymandias, l’autre homme le plus intelligent du monde (2).
Les cinq tomes du premier cycle ont été regroupés en un seul album. Habilement le quatrième de couverture est extrait des mémoires d’Arthur C. Clarke (publiées en 2011).
Il ne s’agit pas seulement d’une intégrale mais aussi d’une nouvelle version. L’introduction du premier tome a en effet été remplacée. Normalement elle devrait se retrouver dans le tome 6 pour le nouveau cycle. Jacob Kandahar n’a pas encore sauvé le monde.

(1) j’ai un doute parcequ’il déplace les pièces de l’échiquier d’une manière assez peu conventionnelle. Prenez un échiquier et essayez de déplacer un roi de E1 en E4 ou de faire
évoluer une reine d’après ces mouvements décrits (D1-C4, F4-B6, B4-C6, C4-B6, G3-H5, B5-G3, D3-G5, C6-F8, C4-B6). L’auteur a proposé deux explications :
Hypothèse 1 : "Jacob étant tellement supérieur aux autres, et ayant remporté dix couronnes successives au championnat du monde d’échecs, la FIDE (Fédération Internationale d’Echecs). a décidé en 2007 de réformer complètement ce jeu/sport en autorisant des mouvements de pièces juque là impossibles ! Une sacré révolution ! Tout était en quelques sortes remis à zéro, après plusieurs millénaires de pratiques...Voilà pourquoi les mouvements tels que décrits dans le tome 1 sont possibles !"
Hypothèse 2 : "Il se peut aussi que le scénariste, qui ne sait pas jouer aux échecs et qui pourtant s’était renseigné, se soit un peu fourvoyé en décrivant les coups... "
(2) cf. la série Watchmen d’Alan Moore & Dave Gibbons à laquelle il est également fait allusion avec la phrase "The End is nigh"

Damien Dhondt

Scénario : Laurent-Frédéric Bollée, Dessin : Philippe Aymond _ ApocalypseMania _ Le cycle des Lumières, Intégrale _ Dargaud (octobre 2005) _ Inédit, grand format, couleurs, 240p. 33 euros



Retour au sommaire