SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Yoko Tsuno 24 : Le septième code

"Yoko Tsuno 24 : Le septième code" de Roger Leloup

9/10

Une partie de l’atmosphère serait volatilisée et la partie intacte viendrait combler le vide en un ouragan de fin du monde.

Le Trio de l’Etrange, flanqué de la petite Rosée se rend au Brésil à l’invitation d’un certain Krüger. Pol doit en effet disputer une partie d’échecs (Pol ? depuis quand il a un cerveau ?). Quoiqu’il en soit ils ne sont pas les premiers à venir. D’autres spécialistes des échecs ont également été invités... et auraient disparu après une partie.
Yoko, Vic, Pol et Rosée font la rencontre de l’énigmatique Krüger, d’une pilote de 14 ans à l’irrascibilité affirmée, d’une vieille connaissance (1), d’un tsar, de la réincarnation de Raspoutine, de la maitresse de Raspoutine, d’un pasteur priant en latin et jurant en russe, de feux follets, d’un sous-marin, d’un yorkshire et d’un missile. Complications supplémentaires : le yorkshire est alcoolique et le missile est nucléaire.
Au milieu des nombreuses énigmes nous découvrons Emilia, une nouvelle amie de Yoko qui sera également présente dans le prochain tome. Mais le plus intéressant est la menace d’anéantissement de proportion biblique. Devinez qui doit régler le problème ?
Les nombreux éléments s’assemblent en un puzzle formant la trame cohérente de l’histoire, au milieu des relations hyper-conflictuelles des différents protagonistes, le tout constituant une aventure de science-fiction complexe et précise.

(1) cf. le tome 19 "L’or du Rhin"

Damien Dhondt

Scénario & Dessin : Roger Leloup _ Yoko Tsuno, tome 24 : Le septième code _ Dupuis (octobre 2005) _ Inédit, grand format, couleurs, 48p. 8,50 euros



Retour au sommaire