SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  G - L -  Le colporteur et la mort



"Le colporteur et la mort"
de
Kate Sedley

Editeur :
10/18
 

"Le colporteur et la mort"
de Kate Sedley


Kate Sedley, à l’instar d’autres auteurs anglo-saxons, se plait à faire mener des enquêtes policières à son héros dans les fins fonds de l’Histoire. Ici, l’auteur a choisi de faire évoluer Roger Chapman à la fin du XVe siècle en Angleterre.


Editeur : 10/18
Collection : Grands Détectives
Thème : Angleterre


Un jeune-homme vient de perdre sa mère. Alors qu’il se destinait aux ordres après avoir fait son séminaire, le décès de celle qui l’avait poussé à la Vocation le libère. Attiré par le grand air, il rachète le fond de commerce d’un vieux colporteur, et à pied, il visite ville après village en se rendant ensuite dans les grandes ports anglais pour refaire son stock. Son éducation (il sait lire et écrire) et sa condition (quoi de plus vil qu’un colporteur ?) fait de lui un sujet intelligent, passe-partout qui sait pourtant se tenir en société. Sa curiosité maladive l’empêche de se détourner des énigmes que Dieu lui demande de résoudre avec son don de déduction malgré les complications que cela entraine.

Kate Sedley a bien sûr étudié son sujet et elle sait nous communiquer des informations fascinantes sur cette époque. Son écriture est agréable et même si elle l’émaille de termes ou d’expressions du moyen-âge, c’est toujours très digeste. Quelques fois, et pour notre plus grand plaisir, les divers traducteurs ont pris soin de mettre en note de bas de page ce que l’on peut ignorer. De plus, le style de Kate Sedley s’étoffe et prend de l’assurance sans perdre de sa limpidité, au fur et à mesure des différents épisodes.

Le personnage de Roger est extrêmement sympathique. S’il fraye quelques fois avec les grands de son monde, ses accidents de parcours le rendent crédible et attachant. L’instruction des assassinats se fait d’une manière suffisante pour ne pas blesser le lecteur amoureux de bonnes intrigues et quelques fois, le dénouement surprend. Comme c’est le cas pour les séries, il est toujours mieux de commencer par le numéro un, mais si vous tombez sur un autre volume, allez-y franchement, non seulement vous ne le regretterez pas mais je parie que rechercherez les premiers ouvrages qui ne sont pas réimprimés pour l’instant.

On trouve les aventures de Roger le Colporteur dans la Collection des Grands Détectives chez 10/18 :

- Le colporteur et la mort - Tome 1
- La cape de Plymouth - Tome 2
- La corde au cou - Tome 3
- Les saints innocents - Tome 4
- La chanson du trouvère - Tome 5
- Un cruel hiver - Tome 6
- La combe du nocher - Tome 7
- La fortune de l’échevin - Tome 8
- Le songe du colporteur - Tome 9
- La fille de l’orfèvre - Tome 10






Retour au sommaire