SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  A - F -  Batman le défi
"Batman le défi "
de Tim Burton

Avec Michael Keaton, Michelle Pfeiffer, Danny DeVito, Christopher Walken
Warner Home Vidéo

Suite à la sortie de »Batman begins », l’excellent film de Christopher Nolan avec Christian bale dans le rôle-titre, qui fait assez table rase des derniers films pour relancer la franchsie sur de bonnes bases (et quelles bases !), logiquement, chaque épisode cinématographique du vengeur masqué subit un lifting et ressort en DVD dan des éditions bien plus riches qu’avant et parfois au contenu passionnant comme ici. Car le point d’orgue des bonus de ce « Batman Le Défi » est constitué par une reportage récent revenant sur ce film, un des chefs -d’œuvre de Tim Burton, et certainement le meilleur film adapté de Batman avec celui de Nolan, et sur son échec qui fit virer cette vision trop noire de Batman au profit de celle plus colorée et délirante de Joel Schumacher qui réussit avec « Batman forever » le plus mauvais épisode de la série post « Batman begins » avant d’enchaîner avec celui qui fit stopper la machine cinématographique Batman jusqu’à ce qu’arrive « Batman begins », à savoir « Batman et Robin », certes supérieur au précédent mais atteignant quand même un niveau de délire et de fantasmes personnels de Schumacher qui coûtèrent très chers.
Revenons à « Batman le défi ». 2 ans auparavant, Burton cassait la baraque avec son « Batman ». Tollé des fans quand on annonça Michael Keaton en Batman (et force est d’avouer que ce n’est pas le choix le meilleur....) mais Jack Nicholson en Joker, ça par contre, ça marche. Burton réalise un film qu’il ne considère plus comme le sien, mais qui est propulsé n°1 au box-office cette année-là. Refroidi par cette mauvaise expérience, il n’est pas chaud pour un second opus sauf quand on lui dit que ce sera plus un film de Tim Burton qu’autre chose. Et au final, Burton accouche d’un chef-d’œuvre, noir, un pur film d’auteur, son meilleur avec « Edward aux mains d’argent », mais qui se prend une volée de bois vert par la critique, et le public qui le trouve trop noir pour les enfants. Trop de monstres, de sang, d’horreurs, un univers parfaitement compris par le cinéaste (qui depuis s’est vachement assagi...) mais qui sera rejeté par une masse populaire plus enclin à l réception des choses simples qu’à une vision parfaitement comprise de la schizophrénie de ces personnages masqués. Visuellement somptueux, effrayant, cauchemardesque, sensuel (diantre, cette Catwoman là est belle et bien l’unique et la seule dont le cinéma se souviendra !) et émouvant au plus haut point, l’art « Burtonien » trouve ici son apogée dans ce qui devait être initialement un blockbuster du même acabit que le premier « Batman » mais qui se révèlera être un chef-d’œuvre très personnel de Tim Burton.
Maintenant, cette édition DVD mérite t’elle son label « Collector » ? Oh que oui : outre quelques documents d’époque déjà moins consensuels que d’habitude, le meilleur vient de ce documentaire réalisé pour cette ré-édition où pas mal de protagonistes du projet reviennent sur l’échec (commercial) d’un réel succès (artistique). Tout y est dit, ce qu’on supposait, avait entendu dire, etc... trouve ici sa confirmation. Comme cette prestation non retenue de Sean Young pour incarner Catwoman, validée par l’intéressée « herself » ! Autre morceau de choix, tout ce qui a trait aux effets spéciaux et décors, pour une fois réellement passionnants. Bref, après avoir revu dans une copie magnifique ce chef-d’œuvre, prolonger ainsi son plaisir avec un second disque aussi passionnant font de cette édition DVD un des évènements de cet automne dans le domaine du DVD, fort riche il est vrai. Quant aux fans de Batman, en attendant en Janvier prochain la sortie de « Batman begins », dites-vous que vous avez entre les mains le meilleur fait antérieurement, celui qu’il faut absolument avoir.

Stéphane Thiellement

Note : 10/10 DVD : 8/10 (copie excellente, format d’origine 1.85 image 16/9ème)
Bonus : disque 1 : commentaire audio de Tim Burton - disque 2 : making-of promotionnel d’époque ; documentaire : retour sur Batman Le défi avec interviews de Danny DeVito, des producteurs, et de Tim Burton ; reportages sur les héros, les méchants, les décors, etc... ; clip vidéo de Face to Face.



Retour au sommaire