SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  30 jours de nuit

"30 jours de nuit " de Niles & Templesmith

8/10

Qu’ils courent... qu’ils essaient de se cacher. La traque donne plus de goût au sang

Dans la petite ville de Barrow en Alaska 4500 personnes attendent le début de la longue nuit. En effet du 18 novembre au 17 décembre le soleil restera caché. Mais alors que commence cette période de trente jours d’obscurité le shérif et son adjointe, qui est aussi son épouse, découvrent des faits troublants. Qui a détruit le centre de télécommunications ? Qui a dérobé et détruit tous les téléphones portables de la ville ? Qui a intérêt à isoler la ville alors que débute le mois d’obscurité ? Peut-être quelqu’un capable d’arracher les barreaux de sa cellule à mains nues ? La chasse commence.
Les vampires sont enthousiastes. Ils peuvent se nourrir de leurs proies sans crainte du soleil et leur gibier ne peut s’échapper dans les étendues glacés. Mais aussi ils attendent avec impatience l’arrivée de leur seigneur pour ce splendide festin.
Loin du romantisme gothique les vampires assument pleinement leur statut de monstre alors que les rescapés se terrent, la fuite étant impossible.
Steve Niles a élaboré un scénario où paradoxalement le fantastique s’appuie sur le rationnel : à savoir les conditions géographiques et climatiques. De son côté Ben Templesmish a donné aux vampires non pas deux crocs mais toute une rangée, en faisant de véritables requins humanoïdes. Curieusement son dessin procure aux visages humains un certain flou, à tel point qu’il est parfois difficile de distinguer les visages masculins et féminins.
Cette histoire de vampire atypique a attiré l’attention du cinéma. Les producteurs Sam Raimi & Robert G. Tapert ont confié au réalisateur David Slade (Hard Candy), au scénariste Stuart Beattie (Pirates des Caraïbes, La malédiction du Black Pearl, Collatéral) et au producteur exécutif Myke Richardson (Mystery Men) la mission d’adapter pour 2006 le comic de Steve Niles (1).

(1) cinq autres de ses comics "Aleister Arcane", "Criminal Macabre", "Hyde", "Lurkers" & "Wake the Dead" doivent également être adaptés au cinéma.

Damien Dhondt

Scénario : Steve Niles, Dessin & couleur : Ben Templesmith, Préface de Clive Barker _ 30 jours de nuit _ 30 Days of night # 1 à 3 _Traduction : Anne Capuron, Lettrage : Christophe Semal _ Delcourt, collection contrebande (mars 2004) _ Inédit, moyen format, couleurs, 84 p. 12,50 euros



Retour au sommaire