SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
102
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Gundam Seed Mobile Suit 1

"Gundam Seed Mobile Suit 1" de Masatsugu

4/10

An 70 de l’ère cosmique : la plupart des colonies spatiales peuplées de "Coordinateurs" (des humains améliorés par le génie génétique) sont en guerre avec l’Alliance terrienne. La supériorité numérique des Terriens est contrebalancée par la technologie des Gundams (robots géants) qui sont avantageusement pilotés par les "Coordinateurs" regroupés au sein de l’armée Zaft.
Sur Héliopolis une station spatiale neutre peuplée de "naturels" se déroule dans le plus grand secret (en théorie) la conception et la fabrication de Mobile Suit Gundam pour le compte de la Terre. Mais un raid de commandos et une attaque spatiale de Zaft plongent la population dans la guerre. Au milieu du chaos le jeune Kira se réfugie dans un des prototypes et intervient dans le combat, faisant preuve d’une maîtrise impossible pour un "naturel". L’évidence saute aux yeux des humains standards : Kira est un "Coordinateur".
Pour l’instant ils ont un autre problème : la station spatiale Héliopolis étant détruite les rescapés fuient dans l’espace avec le prototype toujours convoité.
Les habitués des séries Gundam auront remarqué qu’il est question de "Coordinateurs" et non de "New-types". Après "Mobile Suit Gundam" la série TV de la lointaine année 1979 et la série plus moderne "Gundam Wing", "Gundam Seed" constitue une troisième version de l’univers Gundam avec certaines constances "gundamiennes" : homme masqué, colonies en rebellion avec la Terre, Gundam pilotés. Mais on trouve également les incohérences habituelles : un abri surpeuplé (mais quand la porte s’ouvre on ne voit personne derrière), des civils obligés de rester à bord d’un vaisseau spatial pour éviter de diffuser un secret militaire (l’attaque dont ils ont été victimes prouvant qu’il est éventé). Puis vient l’incohérence ultime : des armes guidées par radar, des tactiques dépendant de la détection radar, celle-ci pouvant être handicapée par les débris spatiaux. Bref l’auteur a fait du radar un élément indispensable du combat spatial...sauf qu’il a lui même précisé que la technologie gundam n’est pas détectable par radar. C’est normal c’est Gundam !
Parmi toutes les séries Gundam traduites en français la seule qui ait un scénario cohérent est "Ecole du ciel" d’Haruhiko Mikimoto...qui a copié le scénario sur celui de "Macross 7 Trash".
J’espère que les amateurs trouveront un intérêt supérieur au manga pour le jeu "Mobile Suit Gundam Seed : Union vs Z.A.F.T." sur PS2 et la série animée "Gundam Seed" ( sur le cable et en DVD).

Damien Dhondt

Auteur : Iwase Masatsugu _ Gundam Seed Mobile Suit 1 _ Traduction : Daniel Andreyev _ Pika (octobre 2005) _ Inédit, poche, sens de lecture japonais, 180p. dont 4 p. couleurs, 6,95 euros



Retour au sommaire