SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Princesse Kaguya 1-5

"Princesse Kaguya 1-5 " de Reiko Shimizu

7/10

- Il n’y a que pendant une guerre que le meurtre est accepté par notre société.
- Non. Il y a une île où on peut chasser les humains comme des lapins.

Une antique légende japonaise raconte comment une jeune enfant fut découverte à l’intérieur d’une tige de bambou. Une fois devenue jeune fille les envoyés du peuple de la Lune vinrent chercher leur princesse.
L’histoire de la nymphe céleste est très populaire au Japon (1). L’histoire de la princesse Kaguya qui fut évoquée dans le manga Sailor Moon donna même lieu à un film de Kazugorô Arai en 1942. Mais la pupille d’Albator évoquait la légende de la nymphe céleste avec ravissement. Or cette légende n’est pas une belle histoire. C’est une histoire cruelle et sur ce plan ce manga correspond parfaitement à la légende.
Dans le Japon du futur proche un bébé fut enterré vivant dans une forêt de bambou. Sous l’action de la croissance d’une pousse de bambou le corps remonta à la surface. Le bébé a grandit, mais bien entendu cela n’a rien à voir n’est-ce pas ? Akira Okada, devenue une jeune fille, est contrainte d’avoir des relations homosexuelles par sa mère adoptive. Deux adolescents lui révèlent qu’elle vient de l’orphelinat de l’île de Kabuchi où elle a vécue ses cinq premières années. Devant être sacrifiés à la nymphe céleste les enfants ont incendié le village éliminant la nymphe céleste et les villageois.
Elle rejoint alors un autre groupe d’adolescents, à la personnalité et au passé aussi trouble qu’elle, qui sont envoyés dans un camp d’entrainement militaire américain sur l’île de Kabuchi mais les hélicoptères s’écrasent. Seuls survivent les adolescents originaires de l’île et le colonel responsable du camp qui lui est retrouvé mort empoisonné. L’un des survivants est donc un assassin. S’efforçant de survivre dans cette île où même la faune est étrange les adolescents vivent des relations conflictuelles, passionnelles ou ambiguës (très ambiguës).
Au cinquième tome tout bascule et on apprend que les adolescents sont des clones de personnalités auquelles ils servent de réservoir d’organe. Aussi certaines de leurs versions plus agées se rendent-elles sur place pour les rencontrer ou les tuer. Comme je l’ai précisé : il ne s’agit pas d’une histoire merveilleuse.
La principale caractéristique de ce manga unissant la mythologie japonaise et la science-fiction réside dans l’attitude des protagonistes qui prennent des décisions de vie ou de mort le plus calmement du monde.

(1) : cf. le manga "Ayashi no Ceres" ( édition Tonkam) de Yuu Watase

Damien Dhondt

Auteur : Reiko Shimuzu _ Princesse Kaguya 1-5 _ Traduction : Xavière Daumarie _ Generation Comics _ Inédit, poche, noir & blanc, sens de lecture japonais, 202p. 6,95 euros



Retour au sommaire