SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Une enquête des détectives Harley & Davidson 1 : La nuit du masque

"Une enquête des détectives Harley & Davidson 1 : La nuit du masque" de Seltzer & Ullcer

8/10

- Et le masque ?
- Quel masque ?

Harley & Davidson, Harley & Davidson
Des nouveaux chevaliers au grand coeur
Mais qui n’ont jamais peur de rien
Harley & Davidson, Harley & Davidson
Deux flics l’un réveur et l’autre rieur
Mais qui gagnent parfois à la fin.

Quand les psychopathes sont tous en cavale
En moto c’est poursuites infernales
Mais personne ne sait où ils sont cachés
Pour les arréter.

Le poste de police va avoir besoin de réparations. Le chétif inspecteur Harvey vient d’être balancé à travers une porte vitrée par Davidson son partenaire géant. Leur enquête concernait des morts successives et pour le moins originales. Un masque sur le visage, le premier apprenti-assassin se pointe chez sa victime. Sur place la police trouvera un cadavre mais pas le masque. Les cadavres s’entassent à la morgue pendant que le masque passe de main en main (certains assassins sont vraiment très bizarres).
Certains policiers ayant vu le film "The Mask" avec Jim Carrey ont un éclair de génie et font le lien entre le masque et la folie homicide. Aussi pourquoi ne pas essayer le masque pour vérifier ? C’est peut-être pour cela que Davidson ayant mis le masque s’en prend à son collègue (certains policiers sont vraiment très bizarres).
Serait-ce si simple ? En fait, le scénario (1) nous présente une succession de fausses pistes, avec comme héros un indien taciturne et un huluburlu essayant régulièrement de faire de l’humour, plus quelques morceaux de bravoure comme une course-poursuite entre une moto et un métro. Le découpage utilise des fondu-enchainés des plus intéressant. Quant au dessin (2) il fait parfaitement ressentir le danger représenté par certaines personnes. Mais le pire pour Harley & Davidson c’est qu’ils doivent monter sur une moto...japonaise.
On ne peut que féliciter la décision prise par les éditions Emmanuel Proust de publier cette série de polar fantastique annulée par Soleil six pages avant qu’elle soit terminée (certains éditeurs sont vraiment très bizarres).

(1) Adrien K. Setzer (également connu sous le nom du scénariste et coloriste Eric Dérian) : L’étrange Mr M. (Spirou), Action Man (Mon Journal), Hermine (Glénat), Turalo le lapin (Triskel Media), Humain trop humain (Le cycliste), Picasso a disparu (Caf 16), La Boxe de A à Z, Le surf de A à Z (La sirène), L’Irlandais (Carabas)
(2) Ullcer : Petits mythes entre amis, L’enfer du décor (Editions Gnou), Chacun son Tours (La comédie illustrée), Action Man (Mon Journal). Il a également illustré le DVD "Un jour à Provins" et même un certain SFMag
http://ullcer.free.fr

Damien Dhondt

Scénario : Adrien K. Seltzer, Dessin : Ullcer, Couleur : Eric Derian _ Une enquête des détectives Harley & Davidson, tome 1 : La nuit du masque _ Emmanuel Proust (janvier 2005) _ Inédit, grand format, couleurs, 48p. 12,60 euros



Retour au sommaire