SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Le Chant des Stryges : Saison 2 - Révélations

"Le Chant des Stryges : Saison 2 - Révélations " de Corbeyran, Guerineau, Favrelle

9/10

Alors que Reese est extrait, en très mauvaise forme, des ruines de l’île, Abeau et Cylinia sont face à une entité qui leur reproche leur échec dans la récupération du Grimoire. Il ne faut pas que Weltman s’en empare de nouveau ; il aurait alors le pouvoir sur les stryges. Pendant ce temps, Debrah, qui a récupéré le livre magique, reçoit la visite de Crandl. Celui-ci lui impose un marché.
À Toronto, Nivek tente de convaincre le professeur Chapman de lui laisser voir Mélinda, la fille de ce dernier, dont il est amoureux.
Luttes clandestines, actions spectaculaires, batailles rangées où la vie ne compte pas représentent le quotidien de ces personnages à la poursuite d’une vérité, d’une quête, d’une rédemption. Et nombre de combats restent à livrer...

Avec le ton et l’ambiance des thrillers, avec des clins d’oeil vers les X-Files, Corbeyran construit tout un univers autour de ces vampires d’un genre particulier et d’un génie du mal. Il conjugue la lutte éternelle entre le Bien et le Mal... sauf qu’ici, on a parfois bien des difficultés à distinguer l’un de l’autre. Le scénariste s’aide d’une créature issue de l’imagination d’un certain Peter Mackenzie qui, friand de paranormal, inaugura le concept de la manipulation de l’humanité par des êtres : « qui sont partout, autour de nous » et qu’il appelle Les Stryges.
À partir de ce concept relativement simple, Corbeyran développe une intrigue luxuriante, tortueuse, où les parcours des différents intervenants sont parfaitement balisés.

Révélations apporte son lot de renseignements, mais certainement pas autant que chaque lecteur le souhaite. Bien sûr, il faut garder la part de mystère sans qui le rêve disparaît. Cependant, la progression de l’histoire pourrait sans doute s’accélérer sans perdre, ni son intérêt, ni son attrait. Cependant, le scénariste qui connaît son métier nous scotche à l’histoire.

Guerineau apprécie particulièrement les a-plats noirs. Son trait est bien adapté à cet univers de mouvements, d’actions souvent très violentes. Ses décors et ses personnages, qui font l’objet d’un traitement dans des perspectives improbables, sont si bien en phase avec l’histoire qu’il est difficile, aujourd’hui, d’imaginer une autre vision des principaux personnages. Juste une petite remarque, le dessin des bouches des héros reste en retrait par rapport à la qualité graphique de l’ensemble.
Peu à peu, l’ensemble des cycles mettant en scène les Stryges, gagne un public de plus en plus nombreux. Révélations est un album à retenir pour l’avancée dans la connaissance du génie du mal, un génie qui semble bien proche du triomphe !

Serge Perraud

Le Chant des Stryges : Saison 2 - Révélations, scénario de Corbeyran, dessin de Richard Guerineau, couleurs Christian Favrelle, Delcourt coll. Machination, 24 août 2005, 48 pages, 12,50 €



Retour au sommaire