SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  G - L -  Le Pays de Cocagne



"Le Pays de Cocagne"
de
Colin Greenland

Editeur :
Payot (6 mai 2000)
 

"Le Pays de Cocagne"
de Colin Greenland



+++


Le space-op’ de grand papa est de retour !!! Ce livre, pourtant écrit en 1990 a un côté désuet qui nous ramène à la grande tradition du genre.


Le système solaire est un gigantesque carrefour entre races extraterrestres : Eladeldis, Perks, Thrants, ... Les Capelliens ont la main mise sur tout grâce à leur avance technologique. Ils en font bénéficier leurs alliés, mais sans leur accorder la compréhension, le savoir de ce qu’ils utilisent.


La capitaine Tabatha Jute forme avec son vaisseau, l’Alice Liddell un couple inséparable. La personae du vaisseau, Alice est sa confidente. En cherchant du travail sur Mars, Tabatha déclenche une bagarre et est arrêtée. Ce n’est que le début d’une longue série d’ennuis qui vont lui faire sillonner le système solaire. Elle est libérée de suite, mais doit payer une amende qui, vu ses finances au plus bas, l’oblige à trouver immédiatement des fonds sous peine de perdre son seul bien (et amie) : l’Alice Liddell. Elle croit avoir trouvé la solution avec Marco Metz qui la séduit pour mieux arriver à ses fins. Il l’entraîne avec Tal, son perroquet E.T. dans un ancien habitat Effrasque. Dans le passé, les Effrasques se sont révélés des rivaux pour les Capelliens qui les ont purement effacés pour garder l’obscurantisme technologique qu’ils imposent dans le système. Dans le Pays de Cocagne, elles rencontrent le reste de la troupe de Marco : les jumeaux Zodiac, Xtasca, un chérubin adapté à l’espace, ainsi que sa patronne : la morte Hannah Soo. Rapidement, leur présence va semer le chaos et ils vont fuir la police avec un mystérieux colis... À bord du Bergen Kobold avec son cristal d’axe de crabot défectueux, ils vont échapper à des pirates, s’écraser sur Vénus, ...


Ce livre peut être pris comme un hommage au space-opéra de la grande époque. On peut d’ailleurs lui reprocher son manque d’originalité. Avec deux bouts de ficelle, on répare un vaisseau spatial ! Le pire est que ça marche et que l’on ne se pose pas trop de questions sur la vraisemblance des situations. L’action n’est jamais morte, elle vit sans cesse. La magie est là. Il y a deux, trois détails agaçants, tels que l’utilisation de cassettes dans ce lointain futur, mais la lecture glisse dessus sans accrocher. Le choix du couple d’héroïnes, Tabatha et Alice n’est pas innocent. D’un côté, une capitaine naïve et de l’autre, une gabarre déglinguée avec une personae aux ressources insoupçonnées. Les conversations entre les deux sont des morceaux de choix même si de prime abord, elles semblent alourdir le récit (600 pages quand même !). Elles nous font découvrir la vie de Tabatha, ainsi que de multiples détails ayant leur importance dans le livre. J’espère que l’on pourra embarquer aux côtés de Tabatha Jute dans ses autres aventures que Colin Greenland a écrites.


Le Pays de Cocagne, Colin Greenland, J’ai Lu. Traduction : Luc Carissimo, 604 p.


François Schnebelen






Retour au sommaire