SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Travis Karmatronics 1 : Neolibertalia

"Travis Karmatronics 1 : Neolibertalia " de Duval, Blanchard & Fabrys

8/10

Bonjour ! Je suis une bombe magnétique à retardement, je vais donc vous retarder !

Qui peut se passionner autant pour les tamagoshis (version dinosaure) au point d’aller les nourir personnellement en réalité virtuelle ? Pacman bien entendu, cet expert en informatique engagé comme hacker par une mystérieuse organisation de mercenaires est le héros de cette histoire.
Seize mois avant d’affronter Travis (1), en mai 2051, Pacman, Harry & Vlad sont sur le point d’entrer en action pour leur énigmatique patron. Mais voilà que Pacman se fait pirater par deux huluberlus qui réussissent à lui dérober ses dinosaures virtuels. Ce n’est que le début de ses problèmes puisqu’il se retrouve sur le point d’exécuter un contrat d’élimination dans la matrice.
Comment peut-on nuire à quelqu’un dans la réalité virtuelle ? Simple : après avoir rencontré le capitaine Nemo, Bligh et Christian rescapés du Bounty, Pacman va pouvoir participer à un duel de dinosaures avec sa cible. Des kits "realdamages" permettent en effet à des périphériques de reproduire les blessures des dinosaures sur le corps humain.
Cet album est l’occasion du grand retour de Fred Blanchard (2) qui utilise un dessin caricatural pour définir le virtuel aux multiples allusions. La personnalité de Pacman est largement développée. Dans la série "Travis" divers indices ( poupée godzilla, masques de ses sbires, monture-dinosaure en réalité virtuelle) révélaient sa passion pour les espèces disparues, une démarche pouvant s’expliquer par son statut de condamné pour cause d’irradiation.
On trouve ici un album aux multiples rebondissements nous éclairant sur la matrice dans l’univers cyberpunk de Travis et Carmen Mc Callum. Le virtuel est un champ de bataille pour les individus et les groupes d’intérêts reflétant ainsi le monde réel.
Ce premier tome constitue un bon début pour une nouvelle série annexe aux deux séries parallèles. Les histoires courtes de la série "Carmen + Travis les récits" ne constituent que des clins d’oeil, les réelles informations semblent être appelées à être diffusées dans cette série.

(1) Travis 1 "Huracan"
(2) cf. l’histoire courte "Dinocop" de Blanchard & Besson parue dans Pavillon Rouge n°1 et qui visiblement constitue le prototype de cette histoire

Damien Dhondt

Scénario : Fred Duval, Dessin : Fred Blanchard, Couleurs Fabrys _ Travis Karmatronics : tome 1 : Neolibertalia _ Delcourt (mai 2005) _ Inédit, grand format, couleurs, 13 euros



Retour au sommaire