SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  G - L -  Le Dieu nu, t. 1 : Résistance



"Le Dieu nu, t. 1 : Résistance"
de
Peter F. Hamilton

Editeur :
Robert Laffont (29 mai 2002)
 

"Le Dieu nu, t. 1 : Résistance"
de Peter F. Hamilton



+++++


Qui souhaiterait se voir déposséder de la jouissance de son corps pour rejoindre l’isolement de l’au-delà ? Personne, bien entendu ! Avec une trame de fond largement utilisée (thème de la possession), Hamilton a su marier Hard Science et horreur dans une fantastique histoire de mundus cosmique qui laisse la part belle aux obsessions ataviques de l’homme face à l’inconnu.


Le cinquième volume de l’Aube de la nuit ne déroge pas à la règle, toujours aussi mouvementé et solide en rebondissements. Dans Le Dieu nu, l’accent est porté sur trois axes : la libération d’Ombey passant par la reconquête de Mortonridge ; la volonté du Gouvcentral d’arrêter Quinn avant qu’il n’infecte les arches sur Terre ; la mission secrète du tandem Calvert / Syrinx pour découvrir des informations sur le dieu des Tyrathcas dans le système d’Hesperi-LN.


Confiée au général Ralph Hiltch, l’entreprise de reconquista se perçoit comme une croisade pour bouter les usurpateurs de corps, emmenée par Annette Ekelund, hors de Mortonridge, et par-là même saper le moral de l’ensemble des possédés. Les préparatifs puis le déroulement des opérations de débarquement des 280 000 Sergents édénistes se donnent à voir comme un certain 6 juin 1944 à l’aube. Sur Terre, les sœurs Kavannagh poursuivent obstinément leur priorité, prévenir Banneth de l’imminence d’un Dexter Quinn vengeur, tout en goûtant enfin aux joies de la technologie qu’un Andy Behoo, transi d’amour pour Louise, leur procure. On jubile des dialogues totalement surréalistes et sans scrupule entre les superviseurs du B7 pour lutter contre l’invasion du Frère de Dieu, localisé à New York suite à une avarie électronique. Qu’on juge plutôt (p. 323 sqq.) :


“Pacifique-Sud : Envoyez-lui une bombe ! Tout de suite !


Europe-Ouest : Ne soyez pas ridicule.


Halo-O’Neil : Plates-formes DS armées ; souhaitez-vous une frappe au sol.


Amérique-Nord : Non. C’est tout sauf pratique. [...].


Pacifique-Sud : Alors utilisez une bombe nucléaire. Une guêpe de combat l’aura déposée en deux minutes.


Pacifique-Asie : Je suis d’accord. [...]”.


Pendant ce temps-là, Ione a découvert qu’un artefact divin Tyrathca était capable de sauver l’humanité de la possession, phénomène engendrant des cancers suite à la dégradation des corps d’emprunt par les abus des nouveaux hôtes. Pour cette mission en totale illégalité, une équipe embarquée à bord du Lady Mac et escortée par Œnone se dirige vers les vestiges d’une arche stellaire, Tanjuntic-RI, orbitant autour de la planète des Tyrathcas, pour chercher dans les systèmes électroniques les références au Dieu endormi. Ils sont suivis par la harpie d’Echells qui va jouer les trublions et provoquer la réaction armée des Tyrathcas.


Hamilton lâche enfin une précision quant à la disparition du père de Joshua puisque son fils s’est toujours fait peu disert sur ce sujet (info que l’on recoupera avec la nouvelle ; Issue de secours publié dans Galaxies 24, pour comprendre l’incroyable aventure de Lagrange Calvert). Des surprises et encore des surprises dans ce roman. Passionnant de bout en bout. On attend vivement l’épilogue.


Le Dieu nu, t. 1 : Résistance, Peter F. Hamilton, Robert Laffont, traduction Jean-Daniel Brèque, 672 p.


A. Marcinkowski






Retour au sommaire