SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Gate Keepers 1,2

"Gate Keepers 1,2" de Gotoh

4/10

"On m’en fait voir pour ma première apparition dans ce manga"

En 1969 ( pourquoi 1969 ? ben, c’était la date dans le dessin-animé, alors on le conserve), afin de contrer les Envahisseurs menaçant la Terre ( c’est leur job, un Envahisseur ça envahit), a été constituée l’organisation d’Aegis s’ appuyant sur des lycéens ( les lycéens japonais étant les principaux amateurs de mangas, donc logique qu’ils se trouvent en première ligne) disposant de super-pouvoirs (ça peut toujours être utile si on veut sauver le monde).
Les Gatekeepers peuvent utiliser le pouvoir de la Gate : une porte canalisant énergie venant d’autres dimensions. Ainsi Ukiya maitrise la Gate de la Tornade. La Gate de la Vie permet à Ruriko de soigner les blessures. Grace à la Gate de l’Assaut Kaoru amplifie ses capacités physiques. La Gate de l’Invincibilité de Misao génère une barrière impénétrable. La plus intéressante est la Gate Fantasmagorique grace à laquelle Reiko charme l’ennemi. Mais le sommun de l’efficacité est détenu par Fei possédant la Gate Incandescente générant...un panda de plusieurs centaines de mètres de haut.
Et c’est le début d’une lutte sans merci contre les forces du Mal, en oubliant pas les corvées de ménage.
Il s’agit du premier manga de Keiji Gotoh (et ça se voit) qui exerçait la fonction de directeur de l’animation sur le dessin-animé.
A voir pour les fans du dessin-animé et pour l’humour décalé. Evidemment on peut se demander si cet humour est bien volontaire.

Damien Dhondt

Auteur : Keiji Gotoh _ Gate Keepers 1,2 _ Kami _Traduction : Valérie Morisi Bourbon _ Inédit, poche, noir & blanc, sens de lecture japonais, 210p. 6,95 euros



Retour au sommaire