SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Higanjima 1,2 (L’île des vampires)

"Higanjima 1,2 (L’île des vampires)" de Koji Matsumoto

8/10

D’après ce qu’il m’a dit, cette fille est étrange...Il ne connait pas son nom, ni son âge, ni où elle habite. Mais surtout...elle a une trace de morsure dans le cou !!

Entre la jeune fille dont il est amoureux fou et qui passe ses nuits avec un de ses amis, ses parents qui lui reprochent de ne pas être disparu à la place de son frère et ses visions, Aki traine un mal de vivre.
Mais sa vie va être bouleversée par la rencontre (fortuite ?) avec une jeune femme en possession du permis de conduire de son frère. Elle a des trace de morsures au cou et est accompagnée par un homme étrange (avec des crocs). Tout le monde connait ses classiques ? Mais ici nous sommes en présence d’une nouvelle version des vampires. Pour les éliminer ils n’est pas question d’ail, de crucifix ou de pieux dans le coeur. Il faut leur écrabouiller la tête. Bien entendu ils ne sont pas d’accord. Alors que la méthode occidentale repose sur la superstition, au Japon on oeuvre de manière plus directe. De la même manière les visions d’Aki sont-elles de simples fantasmes ou bien une manifestation de son inconscient ? Un de ses amis émet l’hypothèse que ses visions correspondraient en fait à un signal d’alerte de son cerveau. Nous sommes en présence d’une tentative paradoxale et originale de rationnaliser le fantastique.
Ce manga traite également de la manipulation par les deux camps. L’un d’eux est constitué par les vampires et les personnes sous leur coupe. L’autre par Aki, ses amis et la jeune femme qui affirme être dans leur camp. Les vampires l’ont chargé d’utiliser la séduction pour attirer des hommes dans une île isolée où ils contrôlent la population locale. Elle provoque un musculaire en jouant sur son ego pour le recruter dans une chasse au monstre. Aussitôt celui-ci prétexte un voyage de fin d’étude pour recruter de la chair à canon (pardon à crocs) pour combattre les vampires (à eux de se défendre sur place quand ils comprendront) (1), tandis que le benjamin de l’équipe demande à son grand-frère policier de pouvoir regarder un vrai revolver avec des balles (allez savoir pourquoi le lendemain le dit grand-frère ne retrouve plus son révolver). Mais au bout du compte qui manipule qui ?
Le succès de cette histoire de vampire atypique (en vente enveloppée dans du cellophane pour ne pas choquer le jeune public) lui a permis d’être adapté en jeu video et bientôt au cinéma.

(1) : un voyage de fin d’étude dans une île...depuis Battle Royale on aurait pu penser que les lycéens japonais se méfieraient.

Damien Dhondt

Auteur : Koji Matsumoto _ Higanjima 1,2 L’île des vampires _ Traduction : Thibaud Desbief _ Soleil manga (juilet 2005) _ Inédit, poche, sens de lecture japonais, 188p. dont 12p. couleurs, 6,95 euros

Jeu vidéo :

Bande Annonce :
Bande annonce



Retour au sommaire