SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  S - Z -  Un monde d’Azur



"Un monde d’Azur"
de
Jack Vance

Editeur :
Livre de Poche
 

"Un monde d’Azur"
de Jack Vance



8/10

L’attaque de Tranque par le Roi Kragen s’était produite vers la fin de l’année qui porta donc le nom d’ "Année de la Destruction de Tranque " et l’on s’accordait généralement à penser que l’année suivante serait appelée "Année du Départ des Dissidents".

Il y a treize générations un vaisseau spatial s’est écrasé sur une planête océanique. Réfugiés sur les plantes marines les rescapés, ayant du batir une civilisation dépourvue de tout métal, se sont organisés suivant les castes de leurs anciennes professions : Anarchistes, Bourreurs de crane, Canailles, Contrebandiers, Déprédateurs, Détourneurs, Entremetteurs, Filous, Incendiaires, Malfaiteurs, Publicistes et Voleurs. Ainsi les Malfaiteurs font profession d’Arracheur de dents, les Filous se sont réservés la pêche et les Bourreurs de crane les communications. Sklarst Hast est l’un de ceux là, talentueux et exigeant, il se démarque des autres habitants dans sa volonté affirmée de se débarrasser du Roi Kragen (1) : cette redoutable créature marine avec lequel les hommes ont passé un pacte. Ils lui permettent de se gaver de leurs plantations, tandis qu’ils les débarrasse de ses congénères plus petits. En effet au fil des générations humaines le roi Kragen est devenu plus énorme, plus efficace, plus redoutable. Pour avoir voulu supprimer un petit Kragen pilleur, Sklarst Harst s’est attiré la haine des Médiateurs qui servent de liaison entre les Hommes et le roi Kragen et par conséquent celle du roi Kragen.
Entre soumission ou rebellion Sklarst Harst fait son choix et se révèle être un leader entrainant derrière lui une part de la population, ce qui provoque une menace de guerre civile. Le facteur déclenchant ayant été les tendres sentiments qu’il éprouve pour la fille de son mentor et désormais ennemi.
Le catalyseur aura d’autres effets. Alors qu’un des rebelle se révèle avoir des talents pour l’espionnage, un autre reconstitue la connaissance scientifique des ancêtres. Parallèlement un médiateur poussé par la haine prend le pouvoir et exerce une dictature religieuse au nom du roi Kragen.
L’origine de cette histoire est la nouvelle "The Kragen" parue dans Fantastic (juillet 1964) puis vint le roman"The Blue World" (1966).
Ancien marin, Jack Vance a développé cette histoire de rescapés d’un vaisseau ayant fuit la tyrannie (c’est ce que les rescapés ont raconté à leurs enfants). Cela permet quelques remarques amusantes comme lorsqu’on apprend que le Doyen des Détourneurs est un homme très aimable et foncièrement honnête.
Paradoxalement Jack Vance a mis l’accent sur la législation dans cette société vieille de treize générations (ceci permet un parallèle avec les treize générations d’Américains).
Que ce soit dans le domaine de la fantaisy ou de la science-fiction il a prouvé que l’ingéniosité humaine est la règle de la victoire, quel que soit le niveau technologique.
Je me permets cependant une remarque scientifique : une planête entièrement aquatique devrait logiquement connaître des dévastations régulières, ce sont en effet les terres émergées qui permettent aux ouragans de perdre leur énergie.

(1) il a donné son nom aux "Kragens" un groupe de Covers métal de la région niçoise

Damien Dhondt

Jack Vance _ Un monde d’Azur _ ("The Blue World", nouvelle traduction de Patrick Dusoulier)_ Préface de Gérard Klein _ Le livre de Poche n°7273 (mai 2005), réédition (4° édition), poche, 285 p. 6,50 euros






Retour au sommaire