SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No106
106
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  S - Z -  Starship Titanic



"Starship Titanic"
de
Terry Jones

Editeur :
J’ai lu (30 novembre 2001)
 

"Starship Titanic"
de Terry Jones



Starship Titanic


+++++


Léovinus, le Plus Grand Génie que la Grande Galaxie ait Connu, s’apprête à inaugurer son gigantesque et formidable vaisseau spatial sur sa planète natale, Blérontin. Or, il s’avère que le Starship Titanic à été saboté pour des raisons financières. Léovinus aidé d’un perroquet et d’un journaliste nommé Le Journaliste mettra sa vie en péril pour retrouver les vandales et leur bombe intelligente. Ignorant tout de la présence de ces personnages dans le vaisseau, le Gat de Blérontis ordonne le lancement du premier vol expérimental du Starship Titanic. Malheureusement, les ordinateurs de bord, défaillants, conduisent le monstre volant vers la Terre. Trois humains embarquent dans ce voyage périlleux où ils tenteront de désamorcer la bombe et de faire face à de nouveaux adversaires armés, sans grand espoir de revoir un jour leur planète.


L’idée du Starship Titanic apparut à Douglas Adams alors qu’il écrivait La Vie, l’univers et le reste. Quelques années plus tard, suite au succès du Guide du Routard Galactique, il mit en œuvre la création d’un jeu basé sur le Starship. Trop occupé par ce projet, il décida de confier la novélisation à Terry Jones. Ancien membre de la troupe des Monty Python et réalisateur, Terry Jones accepta d’écrire le livre à condition qu’il puisse le faire nu ! Sa tenue d’Adam y étant peut-être pour quelque chose, il réalise ici un roman fabuleux. Le scénario, très bien ficelé, nous invite à découvrir un univers inconnu, mais dans lequel chacun se retrouve. Le suspense, présent jusqu’au bout, empêche le lecteur de quitter ce roman. Les situations et les personnages sont cocasses, mêlant inquiétude, rire, sexe et expressions farfelues. À lire absolument.


Terry Jones et Douglas Adams, Starship Titanic, éditions J’ai Lu. Traduction : Marie-Catherine Caillava. 190 p.


Cathy Brucker







Retour au sommaire