SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  G - L -  Un Tango du Diable



"Un Tango du Diable"
de
Hervé Jubert

Editeur :
Albin Michel (9 avril 2003)
 

"Un Tango du Diable"
de Hervé Jubert



07/10


Le Bureau des Affaires Criminelles de Bâle tourne au point mort depuis que le taux de criminalité est en baisse. Et ceci grâce aux traceurs, ces petits engins vivants capables de détecter chaque personne dans la rue en analysant sa séquence génétique... Jusqu’au meurtre sauvage du jeune Vaclav dans les pales aiguisées d’un tunnelier. Le premier d’une série qui va remettre Roberta Morgenstern, la sorcière enquêtrice, et son acolyte Martineau, sur les traces d’une nouvelle forme du mal.


Hervé Jubert poursuit ses danses infernales avec ce deuxième tome des aventures de la sorcière rousse dans ce monde futuriste aux allures très SteamPunk. Cette fois, le ton oscille de façon plus marqué entre un humour encore plus présent, avec la découverte des arcanes du collège des sorciers, ses professeurs aux pouvoirs étonnants et loufoques, et un ton très noir lors de scènes de poursuites angoissantes, de crimes horribles, parfois à la limite du supportable. Un choix délibéré de l’auteur qui place cette série, à l’instar de son premier tome, en Ovni dans la collection Wiz.


On se demande d’ailleurs si le livre est réservé aux adolescents tellement l’écriture est érudite. Jubert jongle avec la musicalité de la langue, s’amuse avec des termes parfois obscurs pour le néophyte. Le tout est si bien agencé que l’on se laisse conduire à travers les pages sur les pas de ces aventures fantastiques et rocambolesques.


De plus, Jubert n’hésite pas à esquisser une dénonciation du manque de tolérance et de la stupidité de la masse lorsqu’elle ne réfléchit plus et se laisse conduire par ses instincts primaires, comme celui de la sécurité à tous prix. De là à faire un amalgame avec une situation que notre pays a connu il y a peu...


“Sur l’île, la révélation était toujours imminente” écrit l’auteur (page 304). Dans le livre aussi et jusqu’à la fin elle reste imminente.


Mais attention, ce roman est avant tout une aventure entraînante au pays de la magie. On lui reprochera juste quelques faiblesses dans le canevas qui trahissent sa position handicapante de second dans une trilogie. Un léger goût d’inachevé, de manque. Mais aussi, on l’espère fortement, une grande dose d’espoir pour un troisième tome flamboyant.


Un Tango du Diable, Hervé Jubert, Albin Michel (Wiz), 363 pages grand format


Michaël Espinosa






Retour au sommaire