SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  G - L -  Jessie



"Jessie"
de
Stephen King

Editeur :
Albin Michel (2 avril 1993)
 

"Jessie"
de Stephen King



+++++


Dites-donc, quel événement ! Un roman de Stephen King dans une collection de littérature classique...


C’est qu’il le mérite bien le bougre : quel talent !


Cet écrivain rend constamment hommage aux femmes. D’ailleurs dans sa dédicace, il rend hommage à “six femmes remarquables”.


Les titres de son œuvre sont souvent des prénoms féminins : Carrie, Dolorès Clairborne, Misery, Jessie, Charlie, Christine... Jamais une seule fois le prénom d’un homme ! Dans Shining aussi c’est le combat d’une femme.


Il dénonce les violences faites aux femmes dans Insomnies.


Ici aussi, avec brio, il part d’un incident dramatique : Jessie, une femme d’âge mûr se retrouve menottée aux montants du lit sans espérer aucun secours.


King est excellent pour amener le lecteur à réfléchir sur le sujet que l’auteur veut traiter dans ce magnifique roman : l’inceste... La scène de l’attouchement incestueux (pendant une éclipse de soleil) a été décrite quasiment de la même manière dans le tome 4 de La Tour sombre (Magie et cristal). L’amour et la mort sont ici intimement liés, sexuellement attachés.


Attachée sur son lit, Jessie se souvient d’une séance de groupe :


“Après avoir montré ses seins et rabaissé son sweat-shirt, la jolie blonde avait expliqué qu’elle ne pouvait avouer à ses parents ce que les amis de son frère lui avaient fait pendant qu’ils passaient le week-end à Montréal, parce qu’elle aurait peut-être été obligée de leur dire aussi ce que son frère lui avait fait l’année précédente.” Mais où nous mène donc le sexe ?


Pour comprendre ce qu’en pense Stephen King au travers de son œuvre, lisez absolument : Stephen King et le sexe de Roland Ernould aux éditions Naturellement.


On retrouve dans Jessie, excellemment décrite, la volonté de fer d’une femme soi-disant fragile de s’en sortir comme dans le récent La Petite fille qui aimait Tom Gordon. Pourtant : “... depuis le début, elle s’était préparée à l’échec. C’était le succès qui la prenait par surprise.”


Bravo pour cet hommage au courage d’une femme...


Jessie, Stephen King, Trad. W.O. Desmond, Livre de Poche, 412 p.


Alain Pelosato






Retour au sommaire