SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Rafales : T.1 - Les Inhumains

"Rafales : T.1 - Les Inhumains " de Stephen Desberg et Francis Vallès

8/10

Sébastien Christie est grand reporter. Depuis 1993, ses tribulations l’ont mené sur tous les lieux où l’homme déchire l’homme. Il ressort bien désabusé par tout ce dont il a été témoin. Depuis sa première mission en Amérique latine comme photographe, où son équipier avait été assassiné, il a maintes fois croisé la route de la Waxon, un conglomérat qui est sur tous les fronts où il y a de l’argent à gagner en exploitant les populations. Cette fois, c’est l’Afghanistan qui est le théâtre des opérations. La guerre est presque finie. Voici donc venu le temps de l’exploitation et de la rentabilisation des « investissements ». Sébastien est sur les lieux et enquête sur les nouvelles implantations de la multinationale. C’est ainsi qu’il surprend la belle India Allen, pourtant responsable de la sécurité, en train de saboter, avec une volonté de destruction optimum, l’usine chimique, fierté de son employeur.
Qu’a découvert, aux limites du Tibet, le professeur Bergholm, ce spécialiste du cerveau qui servait les nazis ? Pourquoi ceux-ci l’ont-ils tué et détruit les spécimens humains qu’il avait ramené ? Pourquoi India a-t-elle une formule sanguine inconnue ?

Desberg, avec le présent scénario, propose une nouvelle saga sur la nature de l’être humain. Il s’interroge sur sa capacité et sa propension à tout détruire, lui compris. L’auteur joue avec les théories sur la nature morale et génétique par rapport à l’évolution de l’homme. Celle-ci a-t-elle été parfaite comme le prétendent certains philosophes ou a-t-elle été trop rapide, si rapide que toutes les connexions ne se seraient pas faites ? Il aborde également la notion du surhomme, mais un surhomme qui, semble-t-il, s’en prend à son inférieur et veut le détruire.
Comme dans tout premier album d’une série, il y a plus de questions que de réponses. Cependant, ce premier volet est toujours difficile à réussir, car il faut capter l’attention, susciter l’intérêt, tout en gardant suffisamment de ressources pour nourrir l’intrigue et lui garder l’attrait. Il faut avoir une capacité à ne pas s’économiser dans les idées, les péripéties, les rebondissements. Mais Desberg fait partie du petit groupe de ces scénaristes capables de le faire.
Francis Vallès est bien connu des amateurs pour Les Maîtres de l’Orge et Tosca. Son dessin, bien que « classique », est efficace et s’inscrit tout à fait dans l’esprit de la série. Le mouvement est dynamique et la définition graphique des personnages correspond à leur rôle dans le scénario.
Les Inhumains inaugure une série prometteuse à suivre absolument.

Serge Perraud

Rafales : T.1 - Les Inhumains, scénario de Stephen Desberg, dessin de Francis Vallès,
Le Lombard, collection Troisième vague, mai 2005, 48 pages



Retour au sommaire