SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No105
105
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - DVD -  A - F -  Elektra
"Elektra"
de Rob Bowan

TWENTIEH CENTURY FOX HOME ENTERTAINMENT #2228274
1 DVD 9 double couche

DVD disponible aux USA depuis le 5 avril 2005

LANGUES : ANGLAIS dolby digital 5.1 et dts, français dolby surround 2.0 et espagnol dolby surround 2.0. Sous titres : ANGLAIS ET ESPAGNOL

Bravo Fox qui encore une fois nous donne une édition internationale. Du 5.1 dolby et dts , français et espagnol en langue étrangères. Tout le monde (ou presque) peut donc apprécier les aventures de la belle Jennifer en dvd.........

J’ai eu le privilège de passer quelques heures en compagnie de Rob Bowman sur le montage de l’édition dvd. On ne peut prétendre savoir combien il est laborieux de transférer un film avant d’avoir vu le metteur en scène lui même repasser plus de 30 fois le même plan et n’en être toujours pas satisfait.

Pour un film tourné comme au temps de la vieille école ( en panavision 2.35 anamorphique), je dirai que le travail est absolument remarquable mais ne peut malheureusement prétendre au terme de dvd de référence ceci étant dû aux limitations du dvd actuel pour un tel procédé de tournage. Ceci dit, « Elektra » possède le transfert le plus poussé qui soit, visuellement parlant, et se limite juste au limite du support dvd. Un excellent candidat pour la haute définition et le DVD HD.

L’IMAGE : Un style très particulier et une photographie très étudiée apportent un cachet indéniable au film grâce à un transfert qui sert à merveille l’histoire. L’image est très belle, avec des couleurs, des contrastes et une texture très solides. Les couleurs sont très bien saturées et montrent de manière remarquable comment une bonne saturation vidéo peut être faite particulièrement avec le costume rouge d’Elektra, (la couleur de cauchemar du transfert en vidéo) qui pourtant passe magnifiquement : ici pas de saturation, le rouge ne bave pas ! Les couleurs chairs sont parfaitement balancées, et le contraste noir, en particulier, est tout simplement superbe. Quelques contours vidéos et quelques pixels sont apparents (n’oublions pas que c’est un film en scope anamorphosé),mais il s’agit vraiment d’un minimum : Donc, dans l’ensemble, une superbe présentation visuelle et croyez moi, dès que vous verrez Jennifer, vous en oublierez les très légères imperfections de ce transfert.

LE SON : Les bandes sons dolby et dts sont fantastiques du début à la fin. Avec des mouvements sonores appelés « phantomes » (on les sent et les entend parfaitement mais on ne les voit jamais) vertigineux et le spectateur se retrouve en pleine bataille aux côtés d’Elektra ! Pour ce dvd, tous les canaux sont encore une fois utilisés à leur maximum pouvant aller jusqu’à -25hertz et peuvent si vous n’êtes pas équipés, endommager très sérieusement vos enceintes. Le caisson de basse n’est pas utilisé dans toutes ses capacités et j’ai trouvé cela surprenant, il y a également un léger problème dans la restitution des dialogues qui parfois ne sont pas aussi "clairs" que pour d’autres films, ceci étant dit dans certaines séquences vous êtes complètement englobées par la bande son : on arrive bien sûr à entendre les dialogues mais ce n’est pas toujours évident.

Un véritable champ sonore a été créé dans toute la présentation du film et ajoute un superbe réalisme au film.

La version « dts » accroît encore l’élément de puissance et de clarté au niveau de tous le effets sonores ce que la bande son dolby n’arrive jamais à faire.

Une dernière chose : Les 2 bandes son ont été, à ma grande surprise, encodées en-dessous du niveau sonore normal et vous devrez probablement rehausser légèrement le son de votre ampli, pré-ampli ou télévision pour remettre le son au niveau de référence.

Je règle personnellement mon volume sonore a 39/40 db pour le dolby et le dts, il vous faudra peut être le rehausser à 42/43.

N’oubliez pas que cette étude concerne le dvd ntsc zone 1 américain et que je n’ai testé aucun dvd zone 2 pal. Je serais très intéressé de tester le zone 2 anglais ou néerlandais qui comporteront très certainement une piste anglaise dts, le zone 2 français ne comportant souvent qu’une piste dts française dont le mixage et le doublage affectent la bande son. Ce qui ne veut pas dire que le dvd français sera mauvais mais simplement prévu pour le marché français.

Marc Sessego
correction Andrée Cormier



Retour au sommaire