SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No104
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - Livres -  G - L -  L’assassin royal 9 (Les secrets de Castelcerf)



"L’assassin royal 9 (Les secrets de Castelcerf)"
de
Robin Hobb

Editeur :
J’ai Lu
 

"L’assassin royal 9 (Les secrets de Castelcerf)"
de Robin Hobb



9/10

"Je représente les Marchands du désert des pluies, mais aussi Tintaglia, le dernier vrai dragon, qui a prété serment de secourir Terrilville en cas de nécessité. Ce sont ses paroles que je porte."

Revenu à Castelcerf sous un faux nom Fitz Chevalerie réalise que le temps du repos est encore loin : son fils adoptif lui pose des problèmes, sa fille cachée intervient dans ses rêves, les fidèles du Prince-Pie traquent celui qui ayant le Vif est un traître à leur yeux, tandis la délégation étrangère venue pour les fiançailles du Prince Devoir apporte avec elle son lot d’intrigues et au moins un de ses membres qui dispose de mystérieuses capacités.
Robin Hobb avait évoqué dans ces tomes précédents la fragilité du pouvoir, ici elle traite de la fragilité des connaissances. Les écrits de Fitz ont été utilisés pour allumer du feu par un de ses voisins, tandis que les documents sur l’Art auraient été vendus pour que Royal l’usurpateur organise des fêtes. Etant donné la valeur des informations que ces textes contiennent c’est une nouvelle démonstration du pouvoir de nuisance du banal égoisme.
On observe que dans les tomes précédents les introductions étaient tirées des écrits de Fitz, alors que cette fois elles sont apparement extraites des récits consultés par Humbre le maître-assassin, sans doute un indice du rôle que ce dernier est appelé à jouer. Rappelons que ce cycle est relaté par Fitz, qui une fois de plus ne peut que constater combien de choses lui échappent comme les révélations en liaison avec les évènements se déroulant bien au Sud des Six-Duchés.
En effet la délégation venue de Terrilville permet de faire le lien avec la série parallèle "Les aventuriers de la mer". Mais attention, l’édition française de cette série a un retard de quatre ans sur celle de l’Assassin Royal, ce 9° tome du cycle de l’Assassin Royal anonce donc les évènements concernant les personnages et la situation politique qui seront évoqués dans les prochains tomes des Aventuriers de la mer.
Ce tome nous apporte également une révélation de taille sur l’identité d’un des personnages. Qui à Terrilville comme à Castelcerf s’interroge sur l’identité de l’Elu ? Qui demande au héros de l’histoire s’il rêve de dragons ? Il était évident qu’il existait des liens entre ces deux personnages des deux séries. La surprise aurait pu être totale mais Robin Hobb avait révélé quelques indices comme un talent particulier de ces deux personnes,... j’en ai déjà trop dit.
Le talent de Robin Hobb a consisté à résoudre certaines énigmes tout en présentant de nouveaux mystères alors que les personnages continuent à évoluer.

Damien Dhondt

Robin Hobb _ L’Assassin Royal tome 9 : Les secrets de Castelcerf _ Golden Fall (première partie), traduction : A. Mousnier-Lompré _ J’ai Lu n°7629 (mai 2005)_ Réédition, poche, 444p. 7,40 euros






Retour au sommaire