SF Mag
     
Directeur : Alain Pelosato
Sommaires des anciens Nos
  
       ABONNEMENT - BOUTIQUE - FAITES UN DON
Sfmag No102
103
E
n
 
K
i
o
s
q
u
e
s
RETOUR à L'ACCUEIL
BD   CINE   COUV.   DOSSIERS   DVD   E-BOOKS  
HORS SERIES    INTERVIEWS   JEUX   LIVRES  
NOUVELLES   TV   Zbis  
Encyclopédie de l'Imaginaire, plus de 13 000 articles
  Sommaire - BD -  Feux : T.1 - Filles des Reptiles

"Feux : T.1 - Filles des Reptiles " de Tome et Hardy

9/10

Sur la planète Ogunn, cohabitent des tribus de dinosaures, de sauriens, de reptiles. Tous parlent et ont une structure sociale. Certains comme la tribu gouvernée par l’Empereur Sagesse, ont une écriture et vénèrent l’Unique, l’Eternel Seigneur des météores. Cependant, comme partout, règne « la loi de la jungle ». C’est ainsi que Marah perd son petit, dévoré par un crocodile au bord du lac où la tribu va boire. Dans le même temps, une capsule tombe du ciel, avec à son bord, un bébé. Tandis que les sages étudient l’enveloppe vide, Marah se voit confier la créature qu’elle contenait. Elle l’appelle Feux.
Le Prince Iramm, un sanguinaire T.Rex, pacifie et unifie le royaume et guigne la place de l’empereur. Les oracles qu’il a demandés prévoient que quelqu’un, encore jeune, se dressera sur son chemin vers le pouvoir.
Feux grandit et retrouve des gestes et des besoins ancestraux. Mais elle s’interroge, elle « le monstre » au milieu des dinosaures. Pourquoi a-t-elle été envoyée ? Quel rôle doit-elle tenir ?

Philippe Tome fait une mise en place réussie de son intrigue. Il nous avait habitués à des histoires bien différentes. Mais, n’a-t-il pas, déjà, fait le « grand écart » ? Car passer des gags du Petit Spirou, à la reprise des aventures de Spirou et Fantasio, puis à Berceuse Assassine, une trilogie on ne peut plus noire, relève d’une capacité à se renouveler. Remontant aux premiers âges, il invente une société de reptiles et raconte la lutte entre les natifs de la planète et une envahisseuse, ce bébé recueilli et nourri par une mère d’une race bien différente et qui devient une jeune femme. Est-ce la légende de Rémus et Romulus sans l’appartenance au même règne animal ?
Marc Hardy signe de superbes images. Il réussit à donner des expressions à des animaux qui, pour ce qu’on en sait et pour ce qu’on en voit, sont peu expressifs. Il offre un dessin différent, avec une mise en place et des perspectives novatrices. Il fait le minimum de décors, peu de représentation de l’environnement. L’accent est mis sur les acteurs de ce qui va devenir, (on le pressent) un drame.
Une jolie fable sur la différence, sur l’ambition, sur l’exercice du pouvoir, sur l’apparente facilité de la guerre comme solution à nombre de problèmes. Sagesse dira à son bouillant prince : « La paix est plus difficile à gagner que la guerre. »
Les deux auteurs réussissent, avec ce premier tome, une BD différente, novatrice, surprenante qui se joue des modes de narration traditionnels.

Serge Perraud

Feux : T.1 - Filles des Reptiles, scénario de Philippe Tome, dessin de Marc Hardy, Dargaud, avril 2005, 80 pages, 12,50 €



Retour au sommaire